Rave-party de Rennes : trois personnes interpellées, pas d'incident majeur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvaine Salliou
La rave party a rassemblé jusqu'à 1 500 personnes à Saint-Florentin dans l'Yonne dans la nuit du Nouvel An 2022.
La rave party a rassemblé jusqu'à 1 500 personnes à Saint-Florentin dans l'Yonne dans la nuit du Nouvel An 2022. © MARTIN ROCHE / MAXPPP

Jusqu'à 2 000 teufeurs ont participé à une rave party qui a débuté dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 décembre dans un hangar désaffecté de la route de Lorient à Rennes. Trois personnes ont été interpellées.

Les forces de l'ordre ont réalisé une centaine de contrôles de personnes. 150 véhicules ont également été contrôlées à la sortie et aux abords du site.

Des interpellations et quelques blessés

Trois interpellations ont eu lieu : une pour ivresse et outrage, les deux autres pour trafic de stupéfiants. Les personnes interpellées ont été placées en garde à vue. 25 amendes forfaitaires ont également été dressées.

A cause de la pandémie de Covid et du risque de contamination des participations à la rave party, un site d'information et de dépistage a été mis en place aux abords du site.

Les pompiers ont également pris en charge une dizaine de personnes légèrement blessées et six ont été transportées au CHU de Rennes, mais sans gravité, précise la préfecture.

Invités à se faire dépister

Le préfet d'Ille-et-Vilaine et l'Agence Régionale de Santé invitent tous les participants à cette rave-party, à "se faire dépister sans délai".

Dimanche soir, la préfecture d'Ille-et-Vilaine indiquait qu'il ne restait plus qu'une cinquantaine de fêtards. La rave-party s'est déroulée en parallèle de la dernière soirée du festival des 43ème Trans Musicales de Rennes. Placé sous haute surveillance sanitaire, cet événement phare de la vie culturelle locale et nationale a rassemblé 56 000 personnes en cinq jours, selon les organisateurs.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.