Rennes. La ligne B du métro mise en service entre fin avril et fin mai 2022

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin
La station de ligne B Beaulieu-Université à Rennes. Cette deuxième ligne de métro a vu sa mise en service reportée plusieurs fois. Elle pourrait finalement accueillir les usagers au printemps 2022.
La station de ligne B Beaulieu-Université à Rennes. Cette deuxième ligne de métro a vu sa mise en service reportée plusieurs fois. Elle pourrait finalement accueillir les usagers au printemps 2022. © C. Lemercier - France Télévisions

Le flou aura persisté autour de l'ouverture de la seconde ligne de métro à Rennes, maintes fois reportée. Lors d'une conférence de presse ce mercredi, une mise en service a finalement été annoncée entre fin avril et fin mai 2022.

La ligne B du métro rennais devait ouvrir le 21 décembre 2020. Sauf que la mise en service a été maintes fois reportées. Ce mercredi et lors d'une conférence de presse, Laurent Bouyer, président de Siemens Mobility France annonce qu'elle aura finalement lieu entre fin avril et fin mai 2022, au plus tard.

Lors du dernier conseil municipal le 16 décembre, la maire Nathalie Appéré avait largement été interpellée à ce sujet. Elle dit comprendre l'impatience des Rennais mais insiste : "Siemens détient les clés de la mise en service". 

Au final, ce sont 17 rames qui seront amenées à circuler, avec une fréquence de passage entre 2 minutes 45 secondes et 3 minutes 15 fin avril, puis toutes les 2 min 30 en septembre, pour correspondre aux flux de la rentrée.

Ce planning reste soumis aux aléas de la crise sanitaire. Le variant Omicron pourrait en effet interférer. 

Une ouverture retardée à plusieurs reprises

Cette nouvelle ligne est en projet depuis 2013, prévue en fonction au départ pour 2019. Plusieurs événements ont empêché de respecter cette échéance. Des incidents ont d'abord eu lieu pendant le chantier, avec l'effondrement de commerces en centre-ville dus au tunnelier.

La crise sanitaire a aussi ralenti les travaux. Ajouter à cela que la pandémie a rendu difficile les déplacements et empêché la venue à Rennes d'intervenants et d'experts internationaux pour la technologie du CityVal de Siemens. Le planning des approvisionnements n'a lui non plus pas pu être tenu. Tout cela a eu des conséquences ensuite sur les essais à réaliser. 

Des essais sur la nouvelle ligne se déroulent en ce moment en continu. Des vérifications doivent être réalisées alors que des problèmes de vibration ont été identifiés. 

La ville pourrait réclamer des pénalités pour le retard. "Les contrats ont vocation à s'appliquer" a relevé Nathalie Appéré. 

Cette seconde ligne du métro de Rennes s'étend sur 14 kilomètres, dont huit en souterrain et quinze stations entre le sud-ouest de la ville, Saint-Jacques-de-la-Lande, et le nord-est, à Cesson-Sévigné. Elle croisera aussi la ligne A déjà existante, à la gare et place Sainte-Anne. Le coût global du projet représente 1,342 milliard d'euros. 94 000 voyageurs y sont attendus par jour, puis 112 000 en 2024. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.