Rennes : un centre de santé participatif pour les habitants du quartier du Blosne

Dans le quartier du Blosne à Rennes, ouvre ce mercredi 10 mars un centre de santé participatif. La structure veut répondre au manque de professionnels de santé dans ce secteur mais aussi offrir la possibilité aux habitants de s'impliquer dans l'animation du lieu, au côté de l'équipe médicale.

Le Blosne, au Sud de Rennes est un quartier de 17 000 habitants en manque cruel d'offre de soins. Il est le moins bien desservi de la ville.

Dès ce mercredi, la population disposera d'un nouvel outil, grâce à ce centre de santé participatif qui provoque curiosité et enthousiasme. Ici, exerceront une dizaine de professionnels, des médecins généralistes, dessages-femmes, un infirmier d'éducation thérapeutique et un orthophoniste. 
 


Une journée de visite a été proposée avant l'ouverture des lieux. Louise et Simone ont franchi la porte, accueillies par un café et des gateaux à l'entrée.

C'est bien ce regroupement des personnels de santé, les gens pourront aller dans un seul endroit pour se soigner au lieu de s'éparpiller !

Simone, habitant du Blosne

Le centre va proposer des horaires un peu plus large. Ça peut permettre d'éviter d'aller aux urgences et c'est rassurant !

Louise, habitante du quartier du Blosne


Une médiatrice de santé pour accompagner les patients

Le principe est innonvant. Contrairement à un pôle de soins classique, la particularité de cette structure est de proposer une médiatrice de santé dont le rôle sera de dépister certaines difficultés d'aides sociales et d'accès aux droits de santé des patients.

Il s'agit aussi de créer, au côté des professionnels, un comité d'usagers.

On va faire participer les habitants à la définition de leurs besoins à travers un comité d'usagers, cela permettra de définir les nécessités du quartier. On pourra ainsi lancer des ateliers thématiques autour de l'éducation thérapeutique ou des ateliers de loisirs qui feront le lien vers des problématiques de santé.

Elinore Lapadu-Hargues, médecin généraliste, porteuse du projet


Elle aussi résidente du Blosne, Annaïg Rocheron, sage-femme en milieu hospitalier, va bientôt définitivement rejoindre l'équipe médicale. Un choix réfléchi explique t-elle : "Ce modèle est très intéressant. Il va nous permettre d'échanger autour de nos pratiques professionnelles et, en partageant, d'avoir une autre vision des patients du centre."

A ce jour, il existe près d'une centaine de centres de santé en Bretagne. Celui du Blosne est pour le moment le seul à caractère participatif impliquant activement les patients.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société