Un Rennais dans l'équipe de la NASA va faire voler un hélicoptère sur Mars

Il s’appelle Jeff Delaune. Il a 34 ans et il est né à Rennes. Dans quelques jours, grâce à son travail, un petit hélicoptère va voler sur Mars. 

L'un des ingénieurs ayant mis au point le petit hélicoptère Ingenuity qui va voler sur Mars, est un Rennais
L'un des ingénieurs ayant mis au point le petit hélicoptère Ingenuity qui va voler sur Mars, est un Rennais © AFP - Patrick T. Fallon

L’atterrissage de Persévérance sur la planète Mars, le jeudi 18 février, a été suivi dans le monde entier. Ce rover, un robot 4x4, va parcourir la surface de la planète rouge pour recueillir et analyser des échantillons sur place, afin de tenter de trouver des traces de vie.

Une aventure à laquelle participe un Rennais.  Jeff Delaune travaille à Pasadena, en Californie, au Jet Propulsion Laboratory. C’est un centre de recherches de la NASA, l’agence spatiale américaine. Son rôle est de "développer des systèmes de navigation autonomes pour l’exploration de planètes".

Le rover déposé sur Mars, embarque un petit hélicoptère, baptisé Ingenuity. Jeff Delaune a développé le système de navigation qu’utilisera cet hélicoptère (50 cm de haut pour 1m20 de large) pour se repérer sur Mars. 
 


Ingenuity a bien atterri avec Perséverance mais n’a pas encore décollé sur la planète rouge. Son premier vol est prévu d’ici 25 à 60 jours. L'ordre de s'envoler viendra directement de la terre puis Ingenuity sera complètement autonome dans sa trajectoire et son guidage.

durée de la vidéo: 00 min 30
Jeff Delaune, ingénieur rennais de la Nasa explique ce que va faire l'hélicoptère Ingenuity

 

 

Mais comment ce Rennais a-t-il atterri à la NASA ?


Jeune, Jeff Delaune avait déjà la tête dans les étoiles. Il était membre de la Société d'astronomie de Rennes. Puis son cursus scientifique, dès les classes prépa à Rennes, le mènera d'abord à l'école Centrale de Nantes, puis à la Cranfield University au Royaume-Uni pour un diplôme en "Astronautics and Space Engineering" et enfin à l'Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace (ISAE) à Toulouse.

Il arrivera avec persévérance à rejoindre le Jet Propulsion Laboratory de la NASA en 2016. Un exploit, car décrocher un travail aux Etats-Unis, dans le domaine de la conquête spatiale n'est pas à la portée de tous les étrangers, les Américains considérant les systèmes spatiaux comme des missiles, des armes.

durée de la vidéo: 00 min 35
Jeff Delaune explique les difficultés à travailler pour la Nasa en tant qu'étranger


Et après ?


L’aventure ne s’arrête pas là pour le jeune Rennais. Jeff Delaune travaille déjà sur la mission suivante. Depuis deux ans, il conçoit avec ses collègues un nouvel hélicoptère, plus grand. Il sera capable de voler mais aussi de mener des missions scientifiques. Il pourra porter des instruments de mesures et ainsi récupérer des échantillons dans des lieux inaccessibles au rover.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
espace culture sciences aéronautique