Université : une rentrée hybride à Rennes 1

Publié le Mis à jour le
Écrit par Carole Collinet-Appéré

La rentrée des 30.000 étudiants de l'université Rennes 1 s'effectue en présentiel ou à distance. Cette organisation hybride répond aux conditions sanitaires imposées par l'épidémie de Covid-19. La capacité d'accueil dans les amphithéâtres est réduite de 50 %. L'accès aux outils numériques favorisé.


"Une rentrée spéciale et inédite" pour les 30.000 étudiants de l'université Rennes 1. Ils ont repris les cours ce mercredi 2 septembre, selon un protocole sanitaire rigoureux : si le port du masque est obligatoire dans tous les espaces clos, l'université a également réduit de 50 % la jauge des amphithéâtres. Résultat : les étudiants occupent un siège sur deux en quinconce. "Ils resteront dans la même salle toute la journée, indique Claire Piquet-Pellorce, directrice de l'UFR Sciences et vie de l'environnement. Le temps sur le campus a été réorganisé. Avant, les étudiants avaient cours deux heures par-ci, quatre heures par-là. Désormais, on alterne journées entières en présentiel et à distance".


Organisation hybride


La majorité des cours se tiendra sur le campus, mais les conditions sanitaires actuelles ont incité les équipes pédagogiques à envisager, en fonction des formations et des effectifs, une partie des enseignements en ligne. "Nous avons opté pour une organisation hybride qui s'appuie sur le présentiel et le distanciel, explique le président de Rennes 1, David Alis. Nous serons particulièrement vigilants à garantir à toutes et tous l’accès aux ressources numériques".
Les étudiant pourront disposer des équipements sur le campus qui compte près de 150 salles équipées et connectées, ainsi que 2.500 postes informatiques en libre-service. "Nous avons adapté notre pédagogie, souligne Claire Piquet-Pellorce. Pendant le temps en présentiel, l'enseignement sera différent : il y aura moins de cours magistraux et plus d'échanges et d'accompagnement"


Campus santé : priorité aux premières années


Sur le campus Santé, par exemple, les trois UFR Médecine, Pharmacie et Odontologie se sont organisés pour l'occupation des amphithéâtres. La priorité sera toutefois donnée aux étudiants de première année qui auront cours tous les matins. Leur pré-rentrée, encadrée par des étudiants de tutorat, se déroulera à distance, contrairement aux autres années où ces cours pouvaient avoir lieu sur place.

A la faculté des Sciences économiques, au moins 50 % des enseignements seront dispensés dans les salles et amphis. Soit, pour chaque étudiant, un minimum de deux jours par semaine. Pour certains parcours de master, 100% des cours seront effectués en présentiel, par groupe de quinze à vingt étudiants.
Le reportage de Patrick Soulabaille et Jean-Michel Piron

Les jauges d'accueil ont également été réduites dans les bibliothèques universitaires afin de respecter la distanciation physique. Pour y venir travailler, les étudiants devront au préalable réserver leur place.