Vaccination en Ille-et-Vilaine : l’ARS et le préfet demandent aux personnes concernées de patienter jusqu’au 1er février

Au 22 janvier, plus de 15 000 personnes ont été vaccinées en Ille-et-Vilaine. Les rendez-vous sont saturés jusqu'au 14 février en proportions des doses de vaccins disponibles.

Vaccination contre la Covid au centre de Rennes
Vaccination contre la Covid au centre de Rennes © Barbara Gabel / FTV

La campagne de vaccination contre la Covid a rencontré une large adhésion de la population ciblée pour recevoir les premières doses. Dans un communiqué paru ce samedi, l'Agence régionale de Santé Bretagne et la Préfecture d'Ille-et-Vilaine constatent une forte mobilisation des
professionnels de santé et des élus des collectivités locales pour ouvrir les centres de vaccination.
 

15 000 personnes déjà vaccinées en Ille-et-Vilaine

En effet, la vaccination des personnes âgées de 75 ans et plus a commencé depuis une semaine dans les 10 centres de vaccination hospitaliers et ambulatoires d’Ille-et-Vilaine. Ces centres de vaccination sont également ouverts, pour certains d’entre eux, aux professionnels de santé de plus de 50 ans, qu'ils soient libéraux ou qu'ils exerçent en établissement. La campagne vaccinale est aussi ouverte aux personnes présentant un haut risque sur le plan de leur santé et dont la liste figure sur le site de réservation:  www.sante.fr 

Cette campagne a rencontré une large adhésion de la population concernée 

ARS Bretagne / préfecture l'Ille-et-Vilaine

La campagne vaccinale est également "largement déployée au bénéfice des résidents des Ehpad", ajoutent les autorités sanitaires et politiques, "avec une généralisation cette semaine de la campagne dans les établissements du département".

Très rapidement les personnes répondant aux critères et souhaitant se faire vacciner n'ont pas pu obtenir de rendez-vous. Déboutées aussi les petites villes comme Bain-de-Bretagne en Ille-et-Vilaine ou Paimpol dans les Côtes-d'Armor qui souhaitaient ouvrir un centre de vaccination.

Dans les faits les services de prises de rendez-vous par Internet/Doctolib ou par téléphone (voir en fin d'article) ont subit une forte demande, ont pu saturer ou mettre fin au service de prise de rendez-vous une fois les rendez-vous, liés aux doses disponibles, épuisés.

Vaccination : exemple de message sur le site de prise de rendez-vous de Redon
Vaccination : exemple de message sur le site de prise de rendez-vous de Redon © Capture d'écran sur sante.fr (centres vaccination Covid dept-35)

 

De nouveaux créneaux de rendez-vous à partir du 1er février

Le préfet d’Ille-et-Vilaine et le directeur général de l’ARS Bretagne demandent aux personnes concernées par la vaccination de patienter jusqu’au 1er février avant de renouveler les demandes par internet ou par téléphone.

Notons cependant avec nos confrères de France Info, que dans un avis rendu ce samedi 23 janvier, la Haute Autorité de santé recommande "d'élargir à six semaines le délai entre deux doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et Moderna)" "afin de protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d'hospitalisation ou de décès" liés au Covid-19. Un avis "dans le prolongement" de ceux émis par l'Organisation mondiale de la santé, l'Agence nationale de sécurité du médicamement et Santé publique France". En conséquence le délais entre la première vaccination et son rappel s'allongerait de 3 semaines et permettrait une primovaccination de deux fois plus de personnes. 


Toutes les coordonnées des centres sont disponibles et mises à jour sur www.sante.fr ou au 0800 009 110.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 vaccins santé société