EN IMAGES. "Dans l'eau, on sent une sorte de liberté". Ces deux nageurs rêvent des Jeux paralympiques

durée de la vidéo : 00h04mn04s
Le reportage V.Chopin / T.Bouilly ©France 3 Bretagne

La Vendéenne Anaëlle Roulet et le Morbihannais Alexis Bellanger rêvent de participer aux Jeux paralympiques de Paris 2024. Ils s'en donnent donc les moyens et s’entraînent au Cercle Paul-Bert de Rennes, une référence dans le milieu de la natation. Portraits croisés.

Il a été amputé à l’âge de 12 ans, elle est née avec son handicap. Il n'a jamais participé aux JO, quand elle a déjà disputé trois jeux paralympiques.

Anaëlle Roulet et Alexis Bellanger n'ont pas le même âge, pas le même parcours, mais ils partagent le même rêve : décrocher une qualification pour les JO de Paris 2024.

Pour cela, ils travaillent dur et s'entraînent quotidiennement à la piscine de Bréquigny à Rennes.

Mais pour Alexis, ce n'est pas un problème. "On se sent bien dans l’eau. On sent une sorte de liberté, on peut essayer de trouver le mouvement parfait pour nager, On est porté, déconnecté. Quand on est sous l’eau, c'est juste toi, tu entends ta respiration. J’adore ! " décrit le jeune athlète.

LIRE : Paris 2024. "On fait notre projet tout seul, dans notre coin". L'autre combat de Tom Reux, lanceur de disque, pour gagner sa qualification aux JO

Anaëlle Roulet donne tout pour revivre une participation aux JO. Elle n'oubliera pas, notamment, les JO de Londres en 2012, alors qu'elle n'avait que 16 ans. "La cérémonie d’ouverture m’a vraiment marquée, parce qu'en plus, on m'avait mis juste derrière le porte-drapeau parce que j'étais la plus petite de l’équipe de France, raconte la Vendéenne, des étoiles dans les yeux. Voir autant de monde réuni pour du sport, j’ai trouvé ça... Waouh !".

Quatre ans après les Jeux de Londres, la jeune femme est aussi partie pour les jeux de Rio. Elle y termine 7e et 8e sur le 400 mètres nage libre et le 100 mètres dos. Déception, frustration mais la persévérance a fini par payer.

En 2020, la nageuse termine 5e sur le 100 mètres dos aux Jeux de Tokyo. Depuis, elle a aussi décroché la médaille d’argent aux championnats du monde. La nageuse de 27 ans espère aujourd'hui monter sur le podium cet été aux Jeux de Paris, qui seraient ses derniers.

(Avec Valérie Chopin)