Deux dauphins échoués près de Cancale. "Ces animaux se sont fait avoir par la marée"

Deux dauphins communs se sont encore échoués ce samedi 24 février dans la baie de Cancale. L'un des cétacés est décédé pendant l'opération de sauvetage. Les échouages de cette espèce se multiplient depuis six ans dans cette zone.

Sur la plage de Porcon, à la limite entre Cancale et Saint-Méloir-des-Ondes en Ille-et-Vilaine, ce samedi 24 février, c'est un promeneur qui aperçoit d'abord les deux dauphins communs en difficulté près du rivage, dans une zone de faible profondeur.

À lire aussi : Dauphins, phoques, baleines. Ce qu'il faut faire en cas d'échouage ou de rencontre en mer

Alertée, l'association Al Lark, membre du réseau national d'échouages, lance les opérations de secours. Sur place, le directeur de cette association et sept sapeurs-pompiers découvrent les deux animaux échoués. Transportés sur une civière, les deux petits cétacés d'une centaine de kilos chacun sont emmenés vers le rivage, où les attend l'aéroglisseur des pompiers. Objectif : les hisser sur l'embarcation pour les relâcher au large, dans une zone de plus grande profondeur. 

Malgré l'intervention rapide des secours, le deuxième dauphin transporté décède avant d'atteindre le rivage, après avoir passé une demi-heure hors de l'eau, probablement "victime du stress". 

À lire aussi : VIDÉO. Dauphins échoués. Pourquoi les vétérinaires se forment à la recherche des causes de mortalité des cétacés

"C'est une zone très envasée, où il est difficile de progresser, explique Gaël Gautier, cofondateur et directeur de l'association Al Lark. Arrivés dans l'eau, nous avions de la vase jusqu'à mi-cuisse. Il nous a manqué 10 minutes pour hisser le dauphin sur le semi-rigide."

Une opération devenue habituelle pour l'association et les sapeurs-pompiers du secteur, car les échouages de dauphins communs ne cessent de progresser depuis sept ans dans la baie de Cancale.

Deux semaines auparavant, un autre dauphin commun a déjà été secouru dans la baie de Cancale.

À lire aussi : Piégé par les grandes marées, un dauphin échoué, remis à l'eau à Cancale

"Nous l'avons malheureusement retrouvé à nouveau échoué le lendemain un peu plus loin, témoigne Gaël Gautier. Il n'a pas réussi à retrouver le large.

"Ces dauphins communs, on les retrouve habituellement dans le golfe de Gascogne, au sud et à la pointe de la Bretagne, dans des zones de grande profondeur, relate Gaël Gautier, directeur de l'association Al Lark. Mais depuis quelques années, ils sont de plus en plus nombreux à entrer dans la Manche et à atteindre la baie du Mont Saint-Michel. À l'inverse, ici la profondeur n'atteint qu'une vingtaine de mètres, l'eau est turbide, chargée de sédiment, le fond est plat avec peu de dénivelé."

85 % des échouages dans la baie du Mont-Saint-Michel

Si le grand dauphin, le cétacé le plus répandu dans le secteur, s'accommode parfaitement de ces conditions, pour ses cousins les dauphins communs, c'est tout autre chose : 

Alors que les dauphins communs représentent seulement 5 % de nos observations en mer, ils constituent 85 à 90 % des échouages dans la baie du Mont-Saint-Michel.

Gaël Gautier

Directeur et cofondateur de l'association Al Lark

"Ces dauphins qui s'échouent se sont d'abord isolés de leur groupe, analyse ce spécialiste. On ne sait pas pourquoi, car ce sont des animaux très sociaux et grégaires habituellement. Ils tournent ensuite en rond dans des zones de faibles profondeurs."

Le monde de la pêche n'a rien à voir avec ces échouages de dauphins. Ces animaux se font avoir par la marée.

Gaël Gautier

Directeur et cofondateur de l'association Al Lark

Depuis six ans, l'association assure avoir réalisé une quinzaine d'opérations de sauvetage de dauphins communs en baie du Mont-Saint-Michel.