Dinard : les arbres de la discorde

Publié le Mis à jour le
Écrit par T.Peigné avec C. Jauneau
Arbres du boulevard Feart à Dinard qui devraient être abattus d'ici la fin de l'année 2018
Arbres du boulevard Feart à Dinard qui devraient être abattus d'ici la fin de l'année 2018 © France 3 Bretagne - C. Jauneau

A Dinard, le projet d'abattage de 146 tilleuls provoque la colère d'un collectif d'associations. La mairie a décidé d'abattre les arbres du boulevard Féart pour effectuer des travaux d'aménagements. En contrepartie, elle s'engage a en replanter de nouveaux dans différents quartiers de la ville. 


C'était un engagement de la nouvelle équipe municipale : réaliser une réfection totale de ce boulevard, axe principal Dinardais menant au centre-ville et à la plage de l'Écluse. Les premiers travaux sont prévus pour débuter à partir du 10 septembre. Objectif affiché : donner une nouvelle allure au boulevard, refaire la chaussée, optimiser le stationnement et améliorer la circulation des bus et des vélos.
 

146 tilleuls à abattre

Pour mener à bien tous ces travaux dont l'enterrement des lignes électriques entre autres, la mairie explique que l'abattage des 146 tilleuls longeant le boulevard est nécessaire car leur système racinaire sera impacté par les tranchées effectuées par les engins de terrassement. Des blessures qui pourraient fragiliser les arbres et les rendre à terme potentiellement dangereux. Pour justifier encore plus la coupe de ces arbres, la mairie invoque leur mauvais état sanitaire.
 
 

Une décision qui ne passe pas


Mais le sacrifice de ces 146 arbres ne passe pas chez certains citoyens. Le collectif d'associations "Idefix aime les arbres" arpente régulièrement les marchés pour faire signer une pétition, qui aurait récolté près de 1000 signatures.

"On est pour que ce boulevard soit refait" explique Jérôme Poussin du collectif . "Il n'y a aucun problème à la rénovation, mais on ne peut pas abattre ces arbres qui ont vu naître trois générations de Dinardais" lance-t-il.

Les élus promettent une compensation. Les tilleuls seront remplacés en partie par 60 poiriers du Japon, plus adapté à la future physionomie du boulevard. De plus, pour respecter l'équilibre écologique, des arbres seront plantés dans d'autres endroits de la ville : "chaque arbre coupé sera remplacé" précise Christian Poutriquet, adjoint au maire, chargé de l'urbanisme. 

Les opposants attendent le rapport final de l'Office National des Forêts, qui devrait tomber tout début septembre précise la mairie.
 
Ce samedi 18 août après-midi, plusieurs membres d' "Idefix aime les arbres" ont manifesté en centre-ville. Parmi eux, des élus de l'ancienne majorité municipale. A deux ans des municipales, certains habitants voient dans ce bras de fer, via le milieu associatif, une nouvelle manifestation des rivalités politiques locales dont le dernier épisode avait conduit à des élections municipales anticipées et un changement d'équipe en mai 2017.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.