VIDEO. Le Cap Fréhel redonne place à la nature et vise le prix du Conseil de l’Europe

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Deunf (avec Jean-Marc Seigner)
durée de la vidéo : 02min 15
Le Cap Fréhel a déjà reçu le grand prix national du paysage du ministère de la Transition écologique. ©France Télévisions (Jean-Marc Seigner, Bruno VAn Wassenhove et Tanguy Descamps)

Plus de verdure, moins de bitume : le cap Fréhel fait peau neuve. Déjà récompensés en France, les nouveaux aménagements visent maintenant une reconnaissance européenne.

En l’espace de 10 ans, le cap Fréhel a bien changé. Fini le parking bitumé au pied du phare. Le site semble avoir retrouvé son aspect originel avec de nouveaux cheminements doux, une lande préservée et un stationnement reculé.

Le travail du conservatoire du littoral associé au paysagiste Alain Freytet s’est avéré payant. "Ce qu'on a cherché ici, c'est vraiment la haute valeur environnementale : pas de pesticide, pas de chimie, pas d'engrais, pas de plantation. Toutes les plantations sont venues là naturellement", illustre Alain Freytet en désignant une touffe d'ajonc du doigt.

"Effacement"

Juste "un peu de terre, un peu de broyat de lande, dans lequel il y avait suffisamment de semence pour que ça pousse tout seul", se félicite-il.  

"Effacement" : voilà le maître mot du travail engagé par le conservatoire du littoral. 

"C'est ça qui est super : on n'a pas l'impression qu'on soit intervenus et pourtant on l'a fait. On a enlevé un stationnement, on a enlevé de l'artificialisation, on a rendu le site à la nature", enchérit Stéphane Riallin, chargé de mission au conservatoire du littoral. 

Grand prix du Conseil de l’Europe

En juillet dernier, le site a été couronné par le grand prix national du paysage. Une consécration pour le conservatoire du littoral.

Désormais, c'est le grand prix du Conseil de l’Europe, qui est visé et  Alain Alain Freytet y croit : "La chance qu'on a, c'est que l'équivalent du conservatoire du littoral n'existe pas dans les autres pays européens. Cette structure qui achète des terrains pour tout le monde, pour tous et pour toujours, c'est quand-même quelque chose d'extraordinaire." 

19 000 personnes maximum sur le site lors du départ de la Route du Rhum

Avec plus d’1 200 000 visiteurs cette année, le cap Fréhel demeure plus que jamais un milieu fragile. A quelques jours du départ de la route du rhum, tout est déjà prévu pour éviter une saturation du site. Le plafond a été fixé à 19 000 personnes. 

"On s'est tous mis d'accord, organisateurs, collectivités, services de l'Etat, relate Stéphane Riallin. En 2018, on avait cette même jauge et ça s'est bien passé." 

Le cap Fréhel fera l’objet de nouveaux aménagements dans les mois à venir, concernant notamment les abords du phare et de la Tour Vauban. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité