Étonnants Voyageurs à Saint-Malo : “refaire le monde” avec Michel Le Bris [entretien]

L'affiche Étonnants Voyageurs 2018 / © Patrick Soulabaille - France 3 Bretagne
L'affiche Étonnants Voyageurs 2018 / © Patrick Soulabaille - France 3 Bretagne

Comme chaque année depuis 29 ans, le festival Étonnants voyageurs s'installe à Saint-Malo, tout le week-end de la Pentecôte, du 19 au 21 mai. L'occasion de "Refaire le monde", avec les quelque 250 auteurs du monde entier présents dans la cité corsaire.

Par Krystell Veillard

Cette grande fête du livre et de la littérature et du cinéma qu'est Étonnants Voyageurs, propose durant 3 jours, du 19 au 21 mai, des rencontres, débats, des films, des cafés-littéraires, des petits-déjeuners et des apéros avec les quelque 250 auteurs invités, mais encore des spectacles, des expositions, des lectures, avec un immense salon du livre.

Parmi les invités pour cette édition, Enki Bilal, Erik Orsena, Mona Ozouf, Edgar Morin, Sorj Chalandon, Danny Laferrière ou encore Alice Zeniter, pour "Refaire le monde", le thème de cette année. Étonnants Voyageurs affiche cette année 29 printemps, rencontre avec Michel le Bris, le président du festival.

Déjà 29 ans d'Etonnants Voyageurs ?


"Déjà presque 30 ans, c'est une belle aventure ! Pour moi la première édition c'était presque hier. J'espère qu'on garde l'énergie de ces premières années, surtout ce qui est vraiment le sujet du festival, c'est à dire : Penser le monde. Le monde sera pensé, sera écrit, sera chanté, mis en musique, ou il sera subi. Les forces qui se déchaînent avec l'arrivée de ce monde nouveau, imposent plus que jamais cette capacité de donner un visage au monde, de trouver les mots, les rythmes, les sons. Habiter le monde, c'est la capacité à le créer, l'inventer. sinon, on est comme des boules de flipper subissant les événements."

Étonnants Voyageurs, un festival militant ?


"C'est un festival qui se bat pour une idée de la littérature. Se battre pour une idée de la littérature, de la création artistique, c'est se battre pour une idée de l'être humain. Ce qu'affirme la littérature c'est qu'il y a en chaque être humain, une dimension qui ne peut pas se réduire à ce qui prétend le contraindre ou le déterminer."

Le thème de cette édition "Refaire le monde" ?


"Le monde est constamment à faire et à refaire. Nous ne sommes pas soumis, nous sommes des êtres libres. il y a en l'être humain, une dimension de création, de liberté, qu'on essaye de manifester, de réveiller..."

Les grandes questions abordées à Étonnants Voyageurs cette année


La question des migrations : "C'est une question qui nous interpelle. Qu'est ce qu'un être humain ? On n'arrêtera pas les flux migratoires, qui ne vont qu'augmenter, avec les catastrophes climatiques prévues à un horizon pas si lointain, et qui feront 50 millions de réfugiés climatiques. Il y a l'être ensemble du monde à penser."
Il était une fois la Révolution : "Faire le bilan des idées mortes, dont il faudrait se débarrasser, pour oser penser une philosophie nouvelle de la liberté."
La francophonie : "Cet espace monde en français nous tient à cœur. Un espace d'échanges et de dialogues, où se mêlent les cultures. C'est dans cet espace monde qu'il faut que nous nous inscrivions. C'est un vrai enjeu pour les temps présents". Une vision proche de celle exprimée récemment par le Président de la République Emmanuel Macron, qui a souhaité également la création d'Assises de l'Edition, qui se dérouleraient idéalement dans le cadre d'Étonnants voyageurs, une vraie reconnaissance pour le festival, mais aussi pour le manifeste pour une littérature monde en français, signé il y a une dizaine d'années par 44 écrivains.


Etonnants Voyageurs : l'interview de Michel Le Bris
Interview recueillie par Thierry Bréhier et Patrick Soulabaille

Jouez et gagnez des places pour Étonnants Voyageurs, à vos clics !

 

Sur le même sujet

Un procès pour essayer d'éclairer la mort de Clément Méric

Les + Lus