Saint-Malo : une galette des rois pour aider les sauveteurs en mer

Pour l'Épiphanie, la tradition peut permettre d'allier l'utile à l'agréable. Un boulanger malouin a décidé de verser une partie des recettes de ses galettes pour les sauveteurs en mer. Pour chaque galette des rois vendue, 1 € sera reversé à la station SNSM de la cité corsaire. 

La galette des rois rend hommage à la SNSM de Saint-Malo
La galette des rois rend hommage à la SNSM de Saint-Malo © Juliette Vincent-Seignet France Télévisions

"Chaque année, on cherche un thème pour alimenter la vie de notre boulangerie à l'occasion de l'Épiphanie" explique Didier Chenot. Pour 2020, le gérant de la boulangerie Le Fournil de Pauline a choisi de mettre à l'honneur la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) et c'est tout naturellement que lui est venue l'envie d'en faire profiter les sauveteurs en mer qui vivent des dons du public.

Pratiquant de kayak de mer, Didier Chenot se dit sensibilisé à l'importance du secours en mer et eu l'idée de rendre hommage à la SNSM après le drame des Sables d'Olonnes qui a coûté la vie à trois sauveteurs partis au secours d’un pêcheur le 7 juin dernier.

Pour chacune des 1400 galettes des rois préparées et vendues, 1 € sera reversé à la station SNSM de Saint-Malo. "L'objectif, c'est de les aider à financer du matériel, des gilets de sauvetage, des bouées, tout ce qui peut participer à leurs besoins".

 
Antoine Meneux, le pâtissier de la boulangerie prépare ses galettes
Antoine Meneux, le pâtissier de la boulangerie prépare ses galettes © Juliette Vincent-Seignet - France Télévisions
 

Beurre et fève français


Pour ses galettes, Didier Chenot privilégie les ingrédients locaux, du beurre à la fève. "On essaie de tout faire nous même, le plus possible avec des partenaires locaux, avec des matières premières françaises. On utilise pour nos galettes du beurre AOP Charente-Poitou. On a un fabricant de fèves, Panessiel, avec qui on travaille depuis 3 ans, qui est installé à Grenoble"

Sur les fèves figurent des bateaux de la SNSM peints à la main.





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture sauvetage faits divers mer nature