Suite au vol de ses panneaux en gallo, Liffré retire ceux en breton

Décidément, en ce début 2023, les habitants de la Haute-Bretagne assistent à une jolie valse des panneaux d'entrées de ville en langue bretonne, comme en langue gallèse. Après s'être fait voler ses panneaux en gallo, la commune de Liffré, près de Rennes, vient de décider de retirer ceux en langue bretonne.

Au mois de mars dernier, un certain nombre de communes d'Ille-et-Vilaine ont vu leurs panneaux d'entrée de ville en langue bretonne disparaître. C'était le cas à Vitré, Rennes ou à Vern-sur-Seiche, où n'était pas affichée la langue gallèse.

Des panneaux réapparus quelque temps plus tard à Carhaix et un vol revendiqué par la "Brigade Albert Poulain" pour la défense du gallo.
Ces panneaux stigmatiseraient donc une guéguerre entre le breton et le gallo, et entre les promoteurs de ces langues régionales, dans une zone où la langue bretonne n'a jamais été parlée à l'inverse du gallo. 

Il faut préciser qu'un manifeste pour une signalétique en langue gallèse a été lancée au mois de novembre 2022 par les défenseurs de la langue romane de Bretagne.

À lire aussi Pays gallo : polémique autour de l'affichage en breton à l'entrée de Vitré

À Liffré, ce sont les panneaux en gallo qui ont été volés

Et puis, retour de bâton, au mois d'avril, ce sont six panneaux en langue gallèse qui se sont envolés à l'entrée de Liffré, et un autre également à Saint-Aubin du Cormier. Des communes qui s'affichaient dans les trois langues : le français, le breton et le gallo. Un vol, au sérieux goût de revanche.

Ces dernières années, la signalétique en langue gallèse progresse pourtant. De Saint-Brieuc à Argentré-du-Plessis, une trentaine de communes montrent leur attachement à cette langue.

Tous les panneaux Liffré en langue régionale, retirés

La municipalité de Liffré vient de prendre la décision, lors de son dernier conseil municipal, de retirer tous les panneaux traduits en langue régionale, c'est-à-dire : Lifrë & Liverieg. "Les panneaux pourront être réinstallés si les panneaux volés sont restitués" insiste la commune, dont la volonté est de "traiter les deux langues à égalité".

À Liffré, une charte du breton et une charte du gallo ont d'ailleurs été signées. Le breton est notamment enseigné dans l'école de la commune, une semaine du gallo est annoncée du 5 au 11 juin prochain, avec conférence, cinéma et animations.

Enfin, la commune prévoit le développement d'une signalétique trilingue au sein de différents bâtiments de la ville.