Vitré : c'est l'histoire d'un gars qui crée, à 18 ans, son entreprise dans un garage

A 18 ans, Quentin Breard a déjà son entreprise de revente de matériel nautique à Vitré. Une activité à laquelle il s’est dédié à plein-temps pendant le confinement et qu’il entend continuer à développer cet été, jusqu’à la rentrée scolaire.

Quentin Brehard, dans son local à Vitré
Quentin Brehard, dans son local à Vitré
Quentin est un homme pressé. En janvier dernier, il fêtait ses 18 ans. La majorité, l'âge légal surtout pour pouvoir entamer les démarches de création d'une micro-entreprise. Deux mois plus tard, QB Nautique était née. 

Avec cette société, Quentin achète et vend du matériel nautique, notamment de planche à voile, paddle et surf. 

Ce jeune Vitréen pratique les sports d'eau depuis cinq ans. "En cherchant du matériel, je me suis vite rendu compte qu'il y avait un réel besoin en matériel d'occasion", explique-t-il. 


Le confinement, un accélérateur


Il achète principalement à des particuliers, mais aussi à quelques professionnels, sur le bon coin. Au début, il s'occupait de son "business" le soir après le cours, le mercredi, le week-end. "Puis grâce au confinement, j'ai pu m'y mettre quotidiennement"


300 à 400 articles en ligne


Quentin acquière alors assez rapidement un stock impressionnant. Il détient, en permanence entre 300 et 400 articles dans son garage, tous mis en ligne - photos à l'appui - sur le site "le bon coin". Il vend des planches, des voiles, mais aussi des accessoires, des ailerons, des bases de mât, qu'il envoie dans toute la France. "Je suis très bien placé sur les tarifs", affirme-t-il. "Il faut bien s'y connaître sur le matériel, il y a beaucoup de marques". 
 

Un local à Vitré


Depuis la fin juin, Quentin dispose d'un local, à Vitré. Un grand soulagement pour ses parent qui voyaient tout le matériel de leur garçon s'entasser dans le garage familial. Une partie de ce local est devenu un vrai magasin de pêche, Quentin ayant choisi d'étendre son activité à ce secteur. 

Du coup, le jeune entrepreneur fait maintenant aussi des ventes directement dans son local, sur rendez-vous. 
 

J'adore la vente, j'adore chercher sur internet, trouver la perle rare


On ne parlera pas de métier passion, car ce n'est pas vraiment (encore) un métier. Mais la passion, elle, est bien là. "J'adore la vente, j'adore chercher sur internet, trouver la perle rare". 

En septembre, Quentin reprendra le chemin de l'école, en BTS MCO (Management Commercial Opérationnel), à Saint-Malo ou à Laval. Une filière vente qui sied comme un gant à ce jeune entrepreneur qui a déjà, du haut de ses 18 ans, démontré qu'il avait le sens du commerce. 

Contact : 0643994375 ou qbreard@gmail.com

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sports nautiques sport entreprises économie jeunesse société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter