Littoral breton : le marché des résidences secondaires reprend des couleurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par LH

Le littoral breton est très prisé par les acquéreurs de résidences secondaires. Le marché qui s'était tassé ces 5 dernières années dans la région s'est légérement relancé en 2016 selon le dernier baromètre des notaires de l'Ouest. 

Avec ses centaines de kilomètres de côtes, la Bretagne fait partie des régions les plus convoitées par les particuliers qui souhaitent acquérir une résidence secondaire sur le littoral français. 



La région offre des paysages variés selon les départements et bénéficie d'une situation privilégiée, avec un service routier, des aéroports, des gares maritimes et des lignes ferroviaires qui mettent Saint-Malo, La Baule, Vannes, Saint-Brieuc à moins de 3 heures de Paris.

200 000 euros, prix médian d'un appartement neuf

"Les prix sont aussi moins élevés que sur la côte basque et sur la côte landaise. La Côte d'Azur n'en parlons pas. Les prix ayant baissé sur le littoral breton, ils sont abordables pour une bonne partie des gens qui cherchent une résidence secondaire en sachant que résidence secondaire veut aussi bien dire des petits studios que des grandes villas" indique Loïc Lecuyer, Président du Conseil régional des notaires de la Cour d'appel de Rennes.



En Bretagne, le prix médian d'un appartement neuf avoisine les 200 000€, tandis que celui d'une maison ancienne est d'environ 175 000€. Le tarif médian du m² pour un appartement ancien est de 2 600€ alors qu'il est estimé à 340€ pour un terrain à bâtir selon le dernier baromètre des notaires de l'Ouest.

En 2016 par rapport à 2015, les volumes des ventes des appartements anciens en Bretagne ont enregistré une hausse (+15%), tout comme les maisons anciennes (+8%). A l'inverse, les volumes de ventes de terrain pour bâtir des résidences secondaires sont en baisse (-1%). Acquérir un terrain constructible sur le littoral, à proximité des plages, des commerces n’est pas simple du fait de la rareté du foncier disponible.

Quel profil d'acquéreur ?

L'acquéreur type d'une résidence secondaire en Bretagne est une personne âgée d'environ 50 ans, qui vient de la région parisienne et qui est cadre ou retraitée. 

Saint-Malo est la station bretonne qui compte le plus de résidences secondaires(8021 résidences secondaires), devant Carnac (6 092) et Sarzeau (6 050) au 31 décembre 2016.









Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité