Lorient et Toulouse font match nul (1-1) au Moustoir

Le FC-Lorient et Toulouse ont fait match nul, 1-1, ce samedi soir, au Moustoir. Les Merlus ont échappé de justesse à une défaite, égalisant dans le temps additionnel.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Il s'en est fallu de peu. Ce samedi soir, contre les Toulousains, les Merlus ont bien failli s'incliner. Pourtant, avec 58,9 %, les Lorientais ont largement dominé le match, avec davantage de tirs cadrés (4 pour Lorient et 2 pour Toulouse).

Une domination qui n'a pas suffi

La première occasion a été toulousaine, à la 12e minute où ils croient ouvrir le score sur un coup franc de Didot, rattrapé par Doumbia, mais l'arbitre signale un hors-jeu. Quelques minutes plus tard, à la 18e le Lorientais Beanjamin Jeannot tente une frappe qui passe finalement à gauche de la cage de Lafont. À la 41e, les Merlus ont pu croire que la situation allait s'améliorer, avec un corner rattrapé et cadré par Touré, mais le gardien toulousain a bien capté le ballon. 

Le retour aux vestiaires a été favorable aux joueurs de Pascal Dupraz : à la 49e, Ben Yedder ouvre le score grâce à une passe décisive de Braithwaite. Pendant plusieurs minutes, et malgré les remplacements, aucune occasion notable. À la 75e minute, l'arbitre refuse son but à Ben Yedder, hors-jeu. De justesse, Touré égalise dans le temps additionnel (à la 91e). Deux minutes plus tard, à une minute de la fin, Ben Yedder met en danger les Lorientais, mais son tir rencontre le poteau.

Bilan mitigé

"On n'a pas fait le match que l'on souhaitait faire. Sur la première mi-temps, on a eu le mérite de rester relativement solides sur le plan défensif", déclare Sylvain Ripoll, l'entraîneur du FC-Lorient, à l'AFP. En deuxième mi-temps, les Lorientais se sont relâchés : "On est tombé dans un faux rythme", lâche l'entraîneur. Puis il nuance : "Ce point arraché nous fait beaucoup de bien sur le plan comptable, puisqu'il nous permet d'être  pas loin du premier objectif, qui est de se maintenir."

Au prochain match, les Merlus rencontreront le PSG pour la demi-finale de la Coupe de France. "On  va vite passer à autre chose, parce qu'on n'a pas beaucoup de temps  pour se préparer. Il faudra être bien meilleur contre Paris", espère Sylvain Ripoll.

Ce match contre Toulouse place les Merlus en 11e position. Le Toulouse-FC est, quant à lui, en 19e position.