• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Anne Caseneuve, la navigatrice de l'Ile-aux-Moines, est décédée

Anne Caseneuve a remporté la Route du Rhum en 2014 dans la catégorie "classe Rhum". / © AFP
Anne Caseneuve a remporté la Route du Rhum en 2014 dans la catégorie "classe Rhum". / © AFP

Anne Caseneuve est décédée, ce jeudi, des suites d'un cancer. La navigatrice, qui s'était installée à l'Ile-aux-Moines dans le Golfe du Morbihan, avait 51 ans. Elle avait remporté la dernière Route du Rhum, dans la catégorie "class Rhum", il y a tout juste un an.

Par Adélaïde Castier

Il y a un an, jour pour jour, elle remportait la Route du Rhum, dans la catégorie des Classes Rhum.
Anne Caseneuve devenait ainsi la troisième femme à inscrire son nom au palmarès de la course en solitaire après Florence Arthaud, décédée lors d'un accident d'hélicoptère le 9 mars 2015, et Ellen Mac Arthur.

On a appris ce jeudi le décès de la navigatrice des suites d’un cancer à l’âge de 51 ans.

© Alexis Courroux
© Alexis Courroux

Née en Afrique, Anne Caseneuve a rapidement passée toutes ses vacances à l’Ile aux Moines. Un lieu auquel elle va s’attacher. C’est là qu’elle va monter son école de croisière tout en poursuivant une carrière dans la course à la voile.

Son palmarès


Anne Caseneuve avait effectué sa première transatlantique à l'âge de 18 ans et possédait un très beau palmarès. Elle avait participé à sa première Route du Rhum en 1998 à bord d'un trimaran en aluminium et terminé 3e en Classe 2. Elle avait fini 3e de la Transat Québec - Saint-Malo (en équipage) en 2000, en 2002, elle battait le record de l’Atlantique en solitaire et en féminin, puis elle terminait également 3e de la Transat (en double) Jacques-Vabre en 2007. 
"Je fais partie de ceux qui s'engagent sur la Route du Rhum par passion, pas pour gagner ma vie et sans me sentir obligée d'y participer sous quelque pression que ce soit", avait-elle déclaré en novembre 2014 à Saint-Malo.

L'hommage de Francis Joyon


"C'est avec tristesse que j'apprends qu'Anne nous a quittés, a déclaré Joyon. Sa disparition touche au coeur tous ceux qui ont navigué avec elle, travaillé avec elle, régaté avec ou contre elle à travers les océans. Tous ceux qui ont simplement côtoyé cette femme dynamique et passionnée". "Anne n'était pas seulement un grand marin, elle avait la mer chevillée au corps, a-t-il ajouté. Et elle aimait transmettre son amour de la nature, du vent, des océans".



Les obsèques de la navigatrice seront célébrés samedi 28 novembre à Arradon (56).

A lire aussi

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus