• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Comment les producteurs de fruits se prémunissent contre le gel des bourgeons ?

Les producteurs de fruits par exemple redoutent le gel des bourgeons. / © Philippe Beaugey / France 3 Bretagne
Les producteurs de fruits par exemple redoutent le gel des bourgeons. / © Philippe Beaugey / France 3 Bretagne

En cette saison, le risque de gel inquiète bien des producteurs. Face au gel des bourgeons, plusieurs techniques existent. Certains sont équipés de systèmes d'aspersion. Illustration dans les vergers de pommiers, à Inguignel dans le Morbihan.

Par V. Chopin avec S. Izad et P. Beaugey


Début mai... les "Saints de glace" causent des sueurs froides à bien des professionnels. C'est la période la plus sensible pour les exploitants, les fruits commencent à se former et l'attaque du gel peut être catastrophique.

Il existe plusieurs dispositifs pour essayer de  protéger les cultures : la paille enflammée, l'hélicoptère, le ventilateur...  ou encore l'arrosage des jeunes pommes :  "L'aspersion sur la ramure des arbres, c'est actuellement le système qui permet d'aller jusqu'à -6, -7 degrés, explique Jean-Philippe de Virville, arboriculteur aux Vergers Du Plessis Depuis un mois, il a fallu intervenir à 4 reprises. »

Le principe est simple : l'eau, en gelant autour des jeunes pousses, va former une petite gangue que le soleil fera fondre délicatement pour protéger le futur fruit.  "Ça va servir d'isolant. Quand la température se réchauffe le matin, cela sert de tampon de manière à ce que le futur fruit ne subisse pas les effets du gel", explique Marie de Virville, arboricultrice.

 

La période demande une surveillance constante, une petite station météo permet d'anticiper la baisse des températures pendant la nuit.

Conséquence du dérèglement climatique, les exploitants du verger ont remarqué une recrudescence de ces épisodes de gel tardifs ces dernières années.
 

Sur le même sujet

Rencontre avec Jean Hourmant en 2015

Les + Lus