• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Frelon asiatique : l'art et la manière de piéger les reines pour tenter d'enrayer la prolifération

Ce sont les reines de frelons asiatiques que les spécialistes conseillent de piéger. / © Philippe Beaugey / France 3 Bretagne
Ce sont les reines de frelons asiatiques que les spécialistes conseillent de piéger. / © Philippe Beaugey / France 3 Bretagne

Les frelons asiatiques sont de retour, les apiculteurs sont sur le qui-vive. Le début du printemps est stratégique pour tenter d'éviter les dégâts des années précédentes. Encore faut-il piéger les bons insectes au bon moment.... Cible numéro 1 : les reines qui installent leurs nids primaires.  

Par Valérie Chopin


Les frelons asisatiques font des ravages grandissants : 22.000 nids ont été détruits cette année en Bretagne contre 15.000 l'année dernière. Une augmentation qui invite apiculteurs professionnels et amateurs à la méfiance. À l'approche des beaux jours, chacun prépare ses pièges, mais attention : il y a des règles !

Piéger à la source


Ce n'est pas la quantité qui compte, suggère déjà Gilles Lanio, le président de l'Union Nationale des Apiculteurs de France : « Attraper 500 frelons l'été, ça ne vaut pas grand chose ! Mais attraper une reine aujourd'hui, c'est énorme parce qu'elle peut avoir jusqu'à 2.000 petits dans la saison !" explique l'apiculteur.

Mieux vaut donc agir au printemps : "C'est mieux les intercepter maintenant, avant que les reines ne nichent et qu'elles ne fassent d'inombrables dégâts sur les abeilles comme sur d'autres insectes ! poursuit Gilles Lanio. Début mars, courant mars : il fait trop froid ! On aura autre chose que du frelon, et on va faire du dégât ! poursuit le président de l'Union Nationale des Apiculteurs de France. Dès qu'on atteint, 15 16 degrés de température, c'est là que ça devient intéressant de piéger, là où y a des fleurs. »
 

Reine en ligne de mire


Parmi tous les frelons, les apiculteurs invitent à cibler les reines fondatrices afin d'essayer d'enrayer la prolifération : "C'est elles qui vont créer des nids primaires et devenir reines, explique Loïc Marteil, Président de l'Association Centre Bretagne pour la Sauvegarde de l'Abeille Bretonne.
 

Gare aux autres insectes !


Il existe différentes sortes de pièges pour frelons asiatiques. Chacun sa méthode et sa recette, encore faut-il les poser au bon endroit : "On demande aux privés de ne pas mettre de pièges dans leur jardins, en tout cas de ne le faire qu'en septembre octobre, pour éviter d'attraper des papillons, bourdons et autres insectes... explique Loïc Marteil, le président de l'Association Centre Bretagne Pour la Sauvegarde de l'Abeille Bretonne. Généralement chez les privés, les pièges ne sont pas sélectifs ! »


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait de Griedge Mbock

Les + Lus