• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L'étoile de mer, un fléau grandissant pour la moule de bouchot

l'étoile de mer est un fléau des bouchots / © France 3 Bretagne
l'étoile de mer est un fléau des bouchots / © France 3 Bretagne

Pénestin, capitale bretonne de la moule de bouchot, fait face à une invasion d'étoiles de mer. C'est près de 30% de la production du bassin qui est dévorée par ces échinodermes. La profession est inquiète car le phénomène s'accentue.

Par Marc-André Mouchère

A cette saison, tous les chantiers mytilicoles de la baie de Vilaine opèrent le regarnissage de leurs poteaux. La période est importante... Les naissains qui sont accrochés là, augurent de ce que sera la récolte 2016.

L'étoile raffole du mollusque

Une récolte malheureusement affectée cette saison par l'étoile de mer. Elles sont des milliers sous l'eau. En ce moment elles sont si nombreuses qu'elles forment un tapis rouge sous-marin. L'étoile grimpe le long des pieux où sont enroulées les moules pour s'y attaquer. Des heures pour ouvrir les coquilles avec leurs ventouses et se délecter du mollusque.
L'étoile de mer s'attaque au poteau où sont enroulées les moules / © France 3 Bretagne
L'étoile de mer s'attaque au poteau où sont enroulées les moules / © France 3 Bretagne

En cause le manque d'eau douce cette année.

Les professionnels essaient de limiter la casse mais les dégâts sont là. Le phénomène n'est pas nouveau mais il s'accentue ces dernières années au point que des mytiliculteurs en arrivent à geler leurs investissements. En cause le manque d'eau douce cette année.

Une lutte permanente contre les prédateurs

Ramassage à la main ou mécanique par dragage, la lutte contre les étoiles de mer est fastidieuse. A cela s'ajoute l'effet dévastateur du goéland qui lui s'attaque à la partie émergée du poteau. Les professionnels du 5ème bassin français de production de moules comptent pourtant bien défendre leur place face aux prédateurs.

L'étoile de mer fléau des moules de bouchots

Reportage : Stéphanie PASGRIMAUD, images : Catherine BAZILLE
Intervenants : Denis Guermeur – salarié, Bruno Evain – mytiliculteur, Philippe Le Gal - section régionale conchylicole de  Bretagne Sud

Sur le même sujet

Paddle Trophy à Vannes : hommage aux sauveteurs de la SNSM

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer