Les incendies du week-end maîtrisés, mais appel à la plus grande prudence pour les jours à venir

Publié le Mis à jour le
Écrit par Krystel Veillard .

Si la situation semble maîtrisée ce lundi matin 8 août 2022, la tension a été très vive ce week-end sur le front des incendies en Bretagne. La région a en effet connu des dizaines de départs de feu, des familles ont dû être évacuées. Des renforts sont arrivés cette nuit et les autorités appellent à la plus grande prudence pour les jours à venir.

Ce lundi matin encore, des Monts d'Arrée au littoral Morbihannais des fumerolles s'élevaient sur la Bretagne. Les feux sont maitrisés mais des centaines de pompiers restent mobilisés. Depuis samedi, 500 hectares sont partis en fumée, et la semaine s'annonce à très haut risque.

Dans la nuit des renforts sont arrivés des départements de l'Est. Déjà des pompiers d'Ille-et-Vilaine, de Vendée et de l'Eure étaient venus épauler leurs collègues morbihannais ce dimanche. Et dans les zones touchées, agriculteurs et habitants s'organisent. "Il faut gratter la terre pour éteindre les fumerolles et ainsi éviter les reprises de feu", explique ainsi un agriculteur mobilisé. Après la maîtrise des incendies, les pompiers ont ainsi entrepris un long travail de surveillance, mais aussi de noyage des zones lisières pour éviter que le feu reprenne, risque majeur. Et sur le littoral la difficulté pour les pompiers était encore accrue par les vents tournants.

Plus de 50 départs de feu dans la région ce week-end

Dans toute la région, plus de cinquante départs de feu ont été recensés dans le week-end, dont cinq particulièrement importants sur la côte morbihannaise.

De Saint-Philibert à Erdeven, en passant par la Trinité-sur-Mer et Locoal-Mendon, plusieurs dizaines de personnes ont dû quitter leur maison.

Des salles communales ont été mises à disposition. Mais ce dimanche soir, chacun a pu regagner son logement. Aucune habitation n'a été détruite et aucune victime n'est à déplorer. Reste maintenant à déterminer l'origine de tous ces départs de feux.

Sécheresse et imprudences

"Tout ça s'explique par la situation de grande sécheresse du département, explique le Préfet du Morbihan, Guillaume Quenet, mais aussi par des causes accidentelles, des imprudences. Ce sont des jeunes qui jouent avec des pétards, des gens qui font du jardinage à l'extérieur, un tracteur qui fonctionnait mal. Donc vraiment le message c'est une situation de sécheresse exceptionnelle dans le Morbihan. Et il faut que chacun en prenne conscience, et redouble d'attention !"

Même si pour l'heure les causes de ces feux semblent accidentelles, des enquêtes ont été ouvertes. Sur le front des incendies, l'alerte elle reste maximale. Les fortes chaleurs annoncées pour la fin de semaine font en effet redouter le pire.

Les services de l'État rappellent quelques consignes


Face à cette situation, afin de limiter les départs de feux en cette période de risque très sévère de feux de forêt :

  • Ne jetez pas vos mégots ou cigarettes dans la nature (notamment par les fenêtres de voiture)
  • N’allumez pas un feu, un barbecue ou tout autre foyer à moins de 200 mètres de forêts, de broussailles ou de landes
  • Informez-vous sur le risque feu de forêt

Si vous êtes témoin d’un départ de feu :

  • Informez les pompiers (18 ou 112) le plus vite et le plus précisément possible

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité