Cet article date de plus de 5 ans

Défaite logique de Lorient face à Monaco (0-2)

C'est face à des Monégasques convaincants en seconde période que les Merlus se sont inclinés à domicile. Malgré une bonne première mi-temps, où ils ont pu donner le change, les Lorientais, diminués en attaque, n'ont pu résister aux assauts adverses et se sont pris deux buts en quatre minutes.
Le milieu de terrain lorientais Yann Jouffre opposé au milieu de terrain monégasque Tiemoue Bakayoko (Droite) lors du match Lorient-Monaco - 17/01/2016
Le milieu de terrain lorientais Yann Jouffre opposé au milieu de terrain monégasque Tiemoue Bakayoko (Droite) lors du match Lorient-Monaco - 17/01/2016 © AFP - L. Venance
Si Benjamin Jeannot avait connu plus de réussite sur les centres de Walid Mesloub (5e minute) puis de Didier Ndong (23e), les Morbihannais auraient pu tirer bénéfice de leurs efforts en première période. Mais les absences conjuguées de Majeed Waris et de leur meilleur buteur Benjamin Moukandjo limitent le potentiel offensif breton.

Une frappe sous la transversale du Monégasque Thomas Lemar, servi au deuxième poteau par Moutinho (53e), puis un coup-franc parfaitement enroulé du milieu de terrain portugais (57e) ont scellé le sort de la rencontre. Quatre minutes auront suffi à Monaco pour faire la différence et tuer le match.

Avec cette victoire à Lorient, Monaco reprend la place de dauphin du Paris SG à Angers. 

De leur côté, après une élimination à Bordeaux (0-2) en quart de finale de Coupe de la Ligue en milieu de semaine, Lorient, 11e avec 27 points, reste dans la deuxième moitié du classement.


La déclaration de Sylvain Ripoll, entraîneur de Lorient

"On a fait une excellente première mi-temps, il ne manquait que les buts, même si on peut considérer, à juste titre, que c'est le plus important dans le football. Il aurait été logique d'être devant à la mi-temps. Après, en quatre minutes, le match a basculé. Cela fait deux mi-temps que l'on domine largement, c'est important de concrétiser ces temps forts. Les équipes comme Monaco ont cette capacité à subir en restant solide et en vous punissant quand l'occasion se présente. On a pris un double coup sur la tête".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fc lorient football sport