La réalisatrice bretonne Marie Le Floc'h en course pour le César du court-métrage

Publié le
Écrit par Fabrice Leroy .

Tourné en grande partie sur le port de Lorient, le court-métrage de la réalisatrice Marie Le Floc'h a déjà glané de nombreux prix. Vendredi 12 mars, "Je serai parmi les amandiers" briguera un César lors de la cérémonie 2021.

Il a déjà reçu de nombreux prix dans des festivals consacrés au court-métrage, mais une nomination aux César, cela vous donne une visibilité inespérée. C'est donc le coeur léger - mais battant- que Marie Le Floc'h participera à la prochaine cérémonie dans laquelle son film, "Je serai parmi les amandiers", concourt pour le meilleur court-métrage.

L'histoire d'une séparation

Ce film raconte l'histoire d'une famille syrienne réfugiée dans le Morbihan. Maysan, la femme, et Iyad, le mari, travaillent sur le port de pêche, chez un mareyeur. Ils obtiennent le statut de réfugiés. Une bonne nouvelle sauf que le mari veut alors poursuivre une démarche débutée en Syrie, il veut divorcer de son épouse.

 

 

Cette histoire se nourrit de deux expériences vécues par Marie Le Floc'h. Son père est originaire de Lorient, il a grandi avenue de la Perrière. "J'avais envie de retrouner faire un film dans ce quartier", explique la réalisatrice. "Comme mon héroïne, j'ai travaillé deux mois en tant que fileteuse. Et puis, par ailleurs, j'avais rencontré une femme syrienne qui était dans la situation inverse, à savoir qu'elle voulait divorcer mais qu'on lui conseillait d'attendre avant de lancer la procédure. Ça m'a parlé, ce paradoxe entre une situation très administrative et la séparation d'une famille. Et j'ai senti que ça pouvait prendre corps dans un décor comme celui du port de pêche de Lorient".

Les invités du samedi

Une semaine tout juste avant la Cérémonie des Césars, Marie Le Floc'h et son compagnon, et acteur principal, Jalal Altawil, étaient les invités du 19/20 de France 3 Bretagne. L'intégralité de cette interview, réalisée par Stéphanie Labrousse, est à voir ou revoir ci-dessous.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité