Lorient : quatre faucheurs volontaires d'OGM devant le tribunal

Les faucheurs volontaires d'OGM avaient mené des actions coup de poing simultanées pour dénoncer l'utilisation du glyphosate. / © Hélène Pédech - France 3 Bretagne
Les faucheurs volontaires d'OGM avaient mené des actions coup de poing simultanées pour dénoncer l'utilisation du glyphosate. / © Hélène Pédech - France 3 Bretagne

Ce jeudi, quatre membres du collectif des faucheurs volontaires d'OGM sont jugés devant le tribunal de Lorient. En 2016, ils ont participé à une action coup de poing menée simultanément dans sept magasins différents, détruisant des centaines de bidons de pesticide contenant du glyphosate.

Par Jeanne Travers

Les faits remontent au 19 mars 2016. Pas moins de sept actions coup de poing étaient menées simultanément dans différents magasins à travers la Bretagne. Ce jeudi 21 décembre, quatre membres des faucheurs volontaires d'OGM sont jugés devant le tribunal de Lorient pour y avoir pris part.

Au cours de leur action, ils avaient rendu impropres à la consommation des bidons de pesticides contenant du glyphosate, en les recouvrant de peinture. Des dégâts chiffrés à 13 000 euros de pertes.

Fin octobre, sept autres faucheurs volontaires étaient jugés à Guingamp, dans les Côtes-d'Armor, pour des faits similaires. Aucun délibéré n'a cependant été rendu : le tribunal de Guingamp a décidé de saisir la Cour de Justice de l’Union Européenne afin de la questionner avant de statuer.

Ce jeudi, les faucheurs jugés à Lorient espèrent bien avoir droit au même sort. Ils seront fixés en fin d'après-midi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Présentation AG2R 2018

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés