Salon Nautique de Paris : SEAir veut démocratiser le foil

Au mois de juillet 2017, SEAir réussissait à faire décoller de l'eau un semi-rigide à moteur. Une première mondiale.
Au mois de juillet 2017, SEAir réussissait à faire décoller de l'eau un semi-rigide à moteur. Une première mondiale.

Spécialiste du foil, l’entreprise lorientaise SEAir veut "faire voler tous les bateaux". Présent au Nautic de Paris, SEAir  espère convaincre des constructeurs d'équiper leurs bateaux de leur technologie.

Par Eric Nedjar

Créée à Lorient par Bertrand Castelnac, ancien skipper professionnel, et l’ingénieur et entrepreneur Richard Forest, SEAir est une entreprise spécialisée dans la conception, la fabrication et l’intégration de système hydrofoils. Les deux associés s’emploient à démocratiser cet équipement largement répandu dans le monde de la course au large, persuadés qu’il "révolutionnera le nautisme pour les décennies à venir".

Du bateau de course au semi-rigide


Ainsi, après avoir fait décoller leur Mini 747, monocoque de course de 6,50, le 25 janvier 2017, SEAir récidivait six mois plus tard en réalisant le premier vol d’un semi-rigide. Pour la start-up, faire voler les bateaux, tous les bateaux, qu’ils soient à voile ou à moteur, n'est plus tout à fait un rêve...

Présente au Salon nautique


Du 2 au 10 décembre, la start-up sera présente au 57ème Salon nautique à Paris. Elle espère bien pouvoir se rapprocher de chantiers ou constructeurs de bateaux à qui elle pourrait proposer son savoir-faire en tant qu’équipementier.

Spécialiste du foil, la Start-up lorientaise SEAir sera du 2 au 10 décembre 2017 au Salon international du nautisme à Paris
Un reportage de Stéphane Izad, Philippe Beaugey et David Mérieux

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Rennes La Janais : fin du partenariat PSA SNCF

Près de chez vous

Les + Lus