Morbihan : une bronzette interdite repérée par les gendarmes depuis un hélicoptère

Malgré l'interdiction d'accès sur les plages bretonnes en raison des mesures de confinement, les gendarmes du Morbihan ont surpris une famille bronzer au soleil, sur une plage de l'Île-aux-Moines. 

Hélicoptère gendarmerie
Hélicoptère gendarmerie © AFP - L. Venance

La quiétude d'un après-midi troublé par le haut-parleur des gendarmes... Un couple et ses deux enfants étaient tranquillement installés sous un parasol en bord de mer sur l'Île-aux-Moines. Une sortie bien évidemment interdite dans le cadre des mesures de confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. 
 

Patrouilles sur le littoral


L'hélicoptère de la gendarmerie s'est positionné en stationnaire au-dessus des contrevenants et leur a enjoint de quitter les lieux grâce à leur haut-parleur.
"L'appareil est parti de Pénestin, et a patrouillé sur le golfe du Morbihan" précise le capitaine Ferrer, de la compagnie de gendarmerie de Vannes.
 
Cette sortie des gendarmes par les airs vise à surveiller et faire respecter l'interdiction d'accès aux plages du littoral breton, notamment les jours de beau temps comme ce 18 avril.

Les forces de l'ordre effectuent des patrouilles tout le long des côtes bretonnes. Que ce soit à pied, en bateau ou comme ici, en hélicoptère.

"En général, les règles sont bien respectées, le comportement de cette famille est anecdotique. La géographie des îles du golfe fait que certains peuvent être tentés de déroger au confinement" selon le capitaine Ferrer.

L'accès au plages bretonnes est totalement interdit, même dans le cadre de la sortie d'une heure autorisée par l'attestation de déplacement. Les préfectures des quatre départements ont pris des arrêtés en ce sens. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite coronavirus/covid-19 santé société