• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Par manque de bénévoles l'aide alimentaire est plus difficile à assurer l'été

Les bénévoles de la banque alimentaire du Morbihan se relaient tout l ete / © M.Villaverde
Les bénévoles de la banque alimentaire du Morbihan se relaient tout l ete / © M.Villaverde

Les bénévoles des associations tout comme les salariés prennent des vacances en été. Cela n'est pas sans poser quelques soucis notamment dans le domaine de l'aide alimentaire. Dans le Morbihan on s'organise pour assurer un service minimum.

Par Maylen Villaverde

Quelque soit la saison les banques alimentaires se doivent d'assurer leurs missions: aller chercher les dons auprès des industriels et des grandes surfaces, les trier, puis les redistribuer auprès des associations d'aide alimentaire. Mais l'été de nombreux bénévoles partent en vacances et l'organisation se fait plus compliquée notamment pour les denrées périssables. D'autant que de nombreux centres de distribution sont fermés le lundi et le vendredi

A Vannes la banque alimentaire s'organise 

Les banques alimentaires ne peuvent se permettre de refuser des dons même quand les associations locales de distribution sont fermées. Alors, pour ne pas perdre les produits frais, l'association morbihannaise installée à Vannes les expédient désormais à Nantes où leurs collègues de Loire-Atlantique ont des débouchés.
Reste qu'au mois d'août la banque alimentaire vannetaise récolte et distribue 10 à 15 % de vivres en moins que le reste de l'année.

En 2015 1473 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées, soit l'équivalent de 6500 repas par jour. Chaque année les quantités augmentent d'environ 5%.

A Lorient on joue la complémentarité

A Lorient, le Centre Communal d'Action Social (CCAS) et les associations d'aide alimentaire constataient que l'été les bénéficiaires avaient du mal à s'approvisionner. Ils ont donc travaillé en concertation pour remédier à cela et ont joué la complémentarité. Désormais il y a toujours une association de distribution d'aide alimentaire ouverte en Août dans la métropole.

Le CCAS lorientais gère une épicerie sociale et solidaire ouverte aux 632 familles accompagnées, ainsi qu'un centre de distribution alimentaire dont l'aide est ponctuelle et gratuite. Le Secours Populaire, les Restos du Coeur, la Croix Rouge, ou encore la société Saint-Vincent-de-Paul sont également implantés sur la ville.

Reportage de M.Villaverde et Y.Charles:

Pas de répis pour l aide alimentaire l ete
Les bénévoles des associations tout comme les salariés prennent des vacances en été. Cela n'est pas sans poser quelques soucis notamment dans le domaine de l'aide alimentaire. Dans le Morbihan on s'organise pour assurer un service minimum - M.Villaverde/Y.Charles

Intervenants:
- Roland Le Picard, vice-président de la banque alimentaire du Morbihan
- Mireille Cécire, responsable service solidarités CCAS

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus