CARTE. Parcours de la flamme Olympique en Bretagne. Rennes, Vannes, Brest... elle passera dans trois villes bretonnes du 1er au 8 juin prochain

Arrivée en France le 8 mai 2024, la flamme olympique va parcourir le pays à l'occasion de 68 jours de relai. En provenance du Mont-Saint-Michel, elle sera en Bretagne le 1er juin avec Rennes comme première ville-étape, suivie de Vannes et Brest. Un parcours ponctué de nombreuses animations.

Avant son arrivée à Paris le vendredi 26 juillet pour la cérémonie d'ouverture des jeux Paris 2024, la flamme olympique va traverser la France pendant plus de deux mois.

Sur le territoire, une soixantaine de villes-étapes parmi lesquelles trois bretonnes : Rennes, Vannes et Brest.

Juste après son passage au Mont-Saint-Michel, le flambeau arrivera le 1er juin en Ille et Vilaine pour rejoindre Rennes. Selon le comité d'organisation de Paris 2024, 10.000 porteurs de flamme seront sélectionnés dans les prochaines semaines pour effectuer les relais. Des relais individuels de 200 mètres chacun mais aussi des relais collectifs.

Sur cette carte créée par Marie-Agnès Laffougère, consultez le parcours précis de la flamme olympique dans toute la métropole et les outre-mer.

Après le Mont Saint-Michel, l'arrivée en Ille-et-Vilaine

Huit villes et sites exceptionnels jalonneront le parcours de la Flamme en Ille-et-Vilaine. le projet, mettre en valeur la diversité du territoire du département.
La parcours est marqué par 8 villes traversées : Cesson-Sévigné, Feins, Fougères, Paimpont, Rennes, Saint-Just, SaintMalo et Vitré.

Pour accueillir la Flamme : des événements festifs, populaires et ouverts à toutes et tous.

La ville de Rennes clôturera en beauté le Relais en Ille-et-Vilaine, avec au programme des initiations sportives, initiatives culturelles, spectacles, animations, rencontres… "Cette journée marquera le point d’orgue de notre programmation départementale liée aux valeurs du sport et de l’olympisme" a indiqué Jean-Luc Chenut, le président du Département, lors d'une conférence de presse.

Vannes, l'une des trois villes-étapes bretonnes de la flamme

Après Rennes, et un passage par les Pays de la Loire, la flamme reviendra en Bretagne. Le 6 juin, elle sera dans le Morbihan. Avec une venue notamment sur l'île aux Moines dans le Golfe du Morbihan avant de rejoindre la ville-étape du jour, à savoir Vannes. Pour le maire, David Robo, "ce sera le moment de mettre à l'honneur tous les sports et pas seulement le foot et le rugby qui brillent en Bretagne. Nous mettrons en valeur les associations sportives qui sont très dynamiques."

Nous souhaitons que le passage de la flamme soit l'occasion de mettre en lumière tous les sports et les associations

Davis Robo

Maire de Vannes

L'organisation concrète du passage de la flamme dans le Morbihan est encore à construire. Par exemple, "la ville de Vannes va devoir proposer au comité d'organisation des noms de candidats pour effectuer les relais. Et puis il y aura aussi un travail de vérifications." précise le maire de Vannes.

Même chose pour l'organisation de cette journée qui reste à préciser mais qui sera un jour de fête avec de nombreuses animations sportives.

Chose certaine, une fois arrivée à Vannes, la flamme sera déposée dans son chaudron qui sera installé sur l'esplanade du port de Vannes. Le port de Vannes et la porte Saint-Vincdent seront au coeur du dispositif.

La flamme olympique à la pointe de la Torche

Après un passage à la cité de la voile Eric Tabarly à Lorient, la flamme gagnera cette fois le Finsitère. Avec notamment un stop sur un spot. Car la flamme rejoindra la Torche, haut lieu du surf français dans le Finistère-sud.

Troisième et dernière ville-étape bretonne, Brest accueillera la flamme le 7 juin 2024. C'est de la cité du Ponant que la flamme connaîtra une première de son histoire. Après être allée dans l'espace ou encore au Pole Nord, la flamme olympique traversera l'océan Atlantique pour rejoindre les Antilles.

Son chevalier servant ne sera autre que le navigateur breton Armel Le Cléac'h qui aura la lourde tâche d'effectuer cette mission inédite sur son catamaran Banque Populaire XI. "Un grand honneur et une grande fierté pour moi. Et aussi une grande responsabilité parce que, pour la première fois, la flamme olympique va traverser l'atlantique." nous a confié Armel Le Cléac'h. 

J'espère qu'elle ne s'éteindra pas pendant la traversée pour qu'on puisse la transmettre en Guadeloupe et ensuite en Martinique

Armel Le Cléac'h

Skipper trimaran Banque Populaire 11

En tout 7 à 8 jours de traversée. Sur le bateau aux côtés du skipper de Banque Populaire, six autres personnes. dont Sébastien Josse, son équipier dans la Transat Jacques Vabre. Il y aura cinq autres invités. "Des personnalités du monde sportif qui ont un lien ou ont eu un lien avec les jeux Olympiques dont les noms ne sont pas complètement tous connus pour le moment" précise Armel Le Cléac'h.

Une chose est sûre, la flamme sera dorlotée sur le maxi-trimaran-hydroptère de 32 mètres de long. Un dispositif technique sera fabriqué spécialement pour installer la flamme à bord. Elle sera logée à l'avant gauche du cockpit, là où le skipper dort ou bien travaille sur sa navigation . "C'est un endroit stratégique pour qu'elle soit protégée de la mer et du vent. Normalement, il n'y aura aucun risque pour cette flamme, même s'il faudra être vigilant et venir la voir régulièrement." indique le skipper.

Un navigateur déjà concentré sur sa mission. Il a vérifié les conditions météo passées de plusieurs mois de juin. "Les conditions devraient être bonnes... En tout cas, pas de conditions tempétueuses comme sur la Route du Rhum par exemple en hiver."

Si tout va bien, le skipper breton sera à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe vers le 14 ou le 15 juin 2024. Le lendemain, il effectuera son dernier relai en Martinique avec la flamme et son bateau.