Grippe aviaire. Un deuxième cas détecté dans la faune sauvage dans le Morbihan

Publié le

"Un deuxième cas de grippe aviaire hautement pathogène a été identifié dans la faune sauvage, ce jeudi 4 août", annonce la préfecture du Morbihan. Il a été trouvé à Treffléan. Une zone de contrôle temporaire est mise en place.

"Un nouveau cas de grippe aviaire hautement pathogène a été identifié, ce jeudi 4 août 2022, à Treffléan dans le Morbihan sur un goëland argenté", selon un communiqué de presse de la préfecture du Morbihan.


Compte tenu de la circulation du virus chez les oiseaux sauvages, le préfet a mis en place une zone de vigilance dans laquelle les éleveurs doivent mettre leurs volailles à l’abri.

Zone de contrôle temporaire


Cette zone de contrôle temporaire (ZCT) inclut les communes suivantes : Berric, Elven, Saint-Nolff, Sulniac, Theix-Noyalo, Treffléan, La Vraie-Croix.


Dans cette zone, les propriétaires de volailles, éleveurs et particuliers, doivent impérativement mettre
à l’abri leurs volailles. Tout contact avec les oiseaux sauvages doit également être évité.


"La ZCT temporaire pourra être levée au bout de 21 jours si aucun cas de grippe aviaire n’est identifié
dans les exploitations ou dans la population d’oiseaux sauvages", poursuit le communiqué.

Un premier cas découvert à Lorient le 29 juillet 


Pour rappel, une première ZCT a été mise en place le 29 juillet dernier suite à la découverte du premier
cas de grippe aviaire hautement pathogène sur un goéland à Lorient. Cette première ZCT inclut les
communes suivantes : Gâvres, Lanester, Larmor-Plage, Locmiquélic, Lorient, Ploemeur, Port-Louis et
Riantec.
Le préfet rappelle par ailleurs que la découverte de cadavres d’oiseaux sauvages ou d’oiseaux malades