Pluneret (56): bras de fer entre les parents d'élèves de l'école Germaine-Tillion et le maire

Les parents d'élèves de l'école Germaine-Tillion de Pluneret (Morbihan) devraient connaitre demain la décision du tribunal administratif de Rennes concernant le conflit qui les opposent au maire de la commune. Celui-ci refuse de scolariser des enfants de moins de trois ans en maternelle.

Devant l'école, plusieurs mamans se sont rassemblées avant une rentrée qui se profilent difficilement pour elles. Parmi elles, Aurélie Le douarn, la maman d'Edith, deux ans et demi. Née en 2019, elle ne pourra pas faire sa rentrée 2021/2022 à Germaine-Tillion. Le maire, Franck Vallein, refuse en effet d'accepter l'inscription d'enfants de cet âge, l'année de leurs trois ans.

Pour l'élu, l'argument est le suivant :  « Le rythme scolaire ne se prête pas à des enfants de deux ans et ils n’ont pas à subir celui de leurs parents. L’école n’est pas une garderie ! ».

On ne vit pas ça bien. On veut que nos enfants progressent et apprennent au sein de l'école maternelle.

Aurélie, maman de la petite Edith

Ainsi, l'Association de parents d'élèves, faute de possibilité de dialogue, a déposé un recours devant le tribunal admnistratif de Rennes pour annuler la décision de la mairie et obtenir un référé suspension pour statuer dans l'urgence. Le dossier a été examiné ce mardi 24 aout. Une réponse devrait avoir lieu demain.

Rachel Le Bihan, une autre mère de famille, est elle aussi dans l'incompréhension. Il y a des places dans l'école, ce n 'est pas le problème, dit-elle. "Le maire met en avant le bien-être des enfants et la bienveillance éducative pour justifier que les enfants de deux ans n'aient pas leur place dans l'établissement. Mais nos enfants ont plus de deux ans et il s'agit de respecter le code de l'éducation qui est en vigueur."

Les mamans sont épaulées par Maud Le Roscouët, Présidente de la Fédération des Conseils des Parents d'Elèves du Morbihan qui rappelle que l'inspection d'académie a confirmé que l'école bénéficie de locaux, de matériel et d'enseignants formés pour répondre à la demande.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société