• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Une rue de Vannes prend le nom du colonel Arnaud Beltrame

Vannes a désormais une rue au nom du colonel Arnaud-Beltrame. Une plaque portant le nom de l'officier tué en mars 2018 a été dévoilé. / © S. Izad / France 3 Bretagne
Vannes a désormais une rue au nom du colonel Arnaud-Beltrame. Une plaque portant le nom de l'officier tué en mars 2018 a été dévoilé. / © S. Izad / France 3 Bretagne

Journée de commémoration nationale, vendredi, en hommage aux gendarmes morts en service. A Vannes (Morbihan), la cérémonie a revêtu une émotion particulière après le décès d'un motard dans le Morbihan, en mai dernier. Une rue, portant le nom du colonel Arnaud-Beltrame, a également été inaugurée.
 

Par Hélène Pédech

Un hommage national aux gendarmes ayant perdu la vie en service est rendu vendredi dans plusieurs casernes de France.

A Vannes (Morbihan), la cérémonie de commémoration s'est déroulée dans la cour d'honneur du groupement de gendarmerie. Un moment de recueillement particulièrement empreint de solennité et d'émotion à double titre.
 


Le major Hervé mort le 8 mai 2018 à Saint-Gildas-de-Rhuys



L'un des 14 gendarmes décédés, en 2018, dans l'exercice de ses fonctions était affecté dans le Morbihan. Le major Philippe Hervé, motard à la brigade de Theix-Noyalo, est mort dans un accident de la route à Saint-Gildas-de-Rhuys le 8 mai. 
 


"Vannes n'oubliera jamais le colonel Arnaud Beltrame"



Un hommage particulier a également été rendu au colonel Arnaud Beltrame.

Le gendarme a été tué le 24 mars 2018, lors d'une prise d’otages dans un supermarché à Trèbes (Aude). L'officier avait volontairement pris la place d’une employée. 
Une rue voisine de la caserne de Vannes a été officiellement baptisée du nom d'Arnaud-Beltrame. Une plaque en sa mémoire a été dévoilée, à l'issue de la cérémonie, par le maire de Vannes, David Robo, et en présence de la mère de l'officier, Nicolle Beltrame.

 


Le gendarme, ancien élève-officier à l'École Militaire InterArmes de Coëtquidan (Morbihan), avait conservé des attaches familiales et amicales dans la région.
 

Au cours de cette journée d'hommage national, la mémoire d'Arnaud-Beltrame a été saluée dans plusieurs autres casernes de France.
 
 
Aux côtés des invités officiels, une quarantaine d'enfants, engagés dans des conseils municipaux des jeunes, étaient conviés par le Club du Jeune Citoyen de Vannes. En les association à cet hommage, il s'agit de sensibiliser les jeunes de 9 à 26 ans à la citoyenneté.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Paddle Trophy à Vannes : hommage aux sauveteurs de la SNSM

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer