Verdict du procès Kercado 2 à Vannes. 10 ans de prison ferme pour le "baron de la drogue" et 3 ans ferme pour son frère

Mardi 19 décembre, le tribunal correctionnel de Vannes dans le Morbihan a rendu son jugement dans le procès dit de "Kercado 2". Des peines de six mois à 10 ans de prison et une relaxe ont été prononcées contre les 18 prévenus.

Le procès de l'un des plus importants réseaux de stupéfiants en Bretagne s'était ouvert le 11 décembre, devant le tribunal correctionnel de Vannes, dans le Morbihan. Les 18 prévenus devaient répondre d'un important trafic de cannabis, cocaïne et ecstasy, ayant eu lieu entre 2015 et 2017. L'omerta règne dans ce nouveau procès, baptisé Kercado 2. Il s'agit d'un énième épisode judiciaire sur ce trafic de drogue, puisque les procès Kercado 1 ; 3 et 4, du nom d'un quartier de Vannes, ont déjà eu lieu entre 2017 et 2022.

À Lire aussi : Trafic de stupéfiants à Vannes : dix ans de prison requis contre le "baron de la drogue", absent à son procès

Concernant Kercado 2, le tribunal a donc rendu son jugement mardi 19 décembre 2023, avec 14 condamnations à de la prison ferme, trois à du sursis et une relaxe. Roberto Blanchedent, considéré comme le baron de la drogue, a écopé de dix ans de prison ferme. Il avait pris sept et dix ans de prison pour les autres procès Kercado 1 et 3. Pour son frère Ricardo, c'est trois ans de prison ferme supplémentaire qui ont été prononcés. La procureure avait elle-même requis dix de prison à l'encontre du "baron de la drogue" Roberto Blanchedent et trois ans pour son frère. Les deux frères Blanchedent n’ont pas souhaité être extraits de leurs cellules du Havre (Seine-Maritime) et de Vézin-le-Coquet (Ille-et-Vilaine) pour assister au procès. 

Les autres peines prononcées vont de 6 mois à 3 ans de prison, pour les guetteurs, dealers et proches du "baron de la drogue". Une des deux "nourrices gardant la drogue à son domicile a écopé de 18 mois ferme, la seconde d'un an ferme. Une personne a, quant à elle, été relaxée.