Vidéo. Grippe aviaire : les gestes sanitaires qui sauvent

durée de la vidéo : 00h02mn05s
Les éleveurs de volaille, eux, doivent composer avec le virus de la grippe aviaire...qui continue de circuler malheureusement. Pour limiter sa propagation, éviter de nouveaux foyers, tous les éleveurs de volaille doivent suivre une formation en biosécurité depuis 2016. L'une d'elles était organisée hier à Ploërmel et il y avait du monde. ©France3 Bretagne

Les éleveurs de volaille doivent composer avec le virus de la grippe aviaire qui continue de circuler. Pour limiter sa propagation tous les éleveurs de volaille doivent suivre une formation en biosécurité. L'une d'elles était organisée ce vendredi 3 mars à Ploërmel... et il y avait du monde.

En quelques semaines, semaines, 24 foyers d’influenza aviaire ont été détectés dans les Côtes d’Armor.

Lors de la formation en biosécurité qui se tenait à Ploërmel ce vendredi 3 mars, tous le savaient et y pensaient en entrant dans la salle.

Cette formation est obligatoire pour tous les éleveurs de volaille depuis la première épidémie en France à l’hiver 2015-2016. Mais lorsque le virus est là, tout près, personne ne cache son inquiétude… 

"C’est un peu une épée de Damoclès sur la tête de savoir que du jour au lendemain, tout peux s’arrêter", raconte Cindy Abhervé-Guéguen, maraichère et future éleveuse de poules pondeuses.

Un protocole très pointilleux 

Le virus H5 N1 circule en Bretagne. Or, plus un agent pathogène s’approche d’un élevage, plus il a de chance d’y entrer.

Les éleveurs doivent donc essayer de le tenir à distance par des portes, des sas et de nombreuses précautions. 

"Moi le matin, je gare ma voiture, raconte Estelle salariée d'un élevage de poules pondeuses, je désinfecte les roues de ma voiture, ensuite on a de la chaux dans la cour et on a un algéco on doit désinfecter des choses personnelles, comme ses clés, son portable et on doit prendre une douche"

 Tous les éleveurs doivent établir un plan de biosécurité sur leurs élevages

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité