Na petra 'ta : bed ar c'hebell-touseg/l'univers des champignons

Met penaos 'ta kavout kebell-touseg ? Erell ha Tudu, kantreerien Na petra 'ta a gasko respont d'ar goulenn kaset gant Aubane. Evit en ober, ez a Erell da bourmen e koad Sœuvres e Gwern-ar-Sec'h, e-kichen Roazhon.

Perak e vezont anvet e-giz-se « kebell-touseg pe togoù-touseg ? » Peogwir e vevont e lec'hioù gleb evet an tousegi.

Un dra ispisial a zo gant kebell-touseg memestra : n'int na loened na plant.

E-pad pell e oa bet nec'het ar skiantourien gant an dra-se peogwir ne oarent ket pelec'h renkañ anezho.
Un diskoulm a zo bet kavet etretant evel ma vo displeget gant Tudu en abadenn.

Ar vugale a adkavo ivez harozed o zresadennoù muiañ-karet ha kenderc'hel a raint dizoloiñ loened ar vro gant ur rann nevez eus an heuliad-natur-se ha da vont da bourmen war ar maez war roudoù ar c'honifl an taol-mañ.

C’hwi ivez bugale, kasit ho koulennoù da skipailh Na petra ‘ta : napetrata@francetv.fr

 

Na petra 'ta : kebell-touseg

 

Mais comment trouver des champignons ?
Erell et Tudu tentent de répondre à la question posée par Aubane.
Pour ce faire, Erell part en balade dans le bois de Sœuvres, à Vern-sur-Seiche près de Rennes, accompagnée de spécialistes.

Mais au fait, pourquoi les appelle-t-on « chapeaux de crapauds » en breton ?
Parce qu'ils vivent dans les zones humides comme ce batracien.

Les champignons ont une particularité notable : ils ne font ni partie de la famille des animaux, ni de celle des plantes.
Pendant longtemps, cela a inquiété les scientifiques qui ont fini par trouver une solution que nous expliquera Tudu au cours de l'émission.

Les enfants retrouveront également les héros de leurs dessins-animés préférés et ils continueront à découvrir les animaux de la Bretagne.
De quoi développer leur sens de l'observation de la nature.

Les enfants n’hésitez pas à faire comme Aubane et à envoyer vos questions à l’équipe de Na petra ‘ta : napetrata@francetv.fr

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture bretonne culture culture régionale nature jeunesse société famille