Na petra 'ta : Kompagnunezh an Indez/La Compagnie des Indes

Erell ha Tudu a gas ac’hanomp da veajiñ tro ar bed evit respont d’ar goulenn kaset gant Marion : « Petra eo Kompagnunezh an Indez ? »
 
An daou vignon az a da b/Porzh-Loeiz, nepell  eus an Oriant. Eno e vo kavet mirdi Kompagnunezh an Indez.

Klask a raint gouzout ivez eus pelec’h e teu anv kêr an Oriant.

Lavaret e vez kompagnunezh an Indez met e gwirionez, meur a hini a zo bet, e meur a vro ivez.

Krouet int bet evit bodañ marc’hadourien, da vare ar beajoù hir ha pell war vor, a oa koustus-tre. Gant ar framm-se e oa tu dezho lakaat arc’hant asambles evit kas listri bras da vroioù pell.

 
Na petra 'ta : Kompagnunezh an Indez



Erell et Tudu nous emmènent en voyage à travers le monde pour répondre à la question de Marion : « Qu’est-ce que la Compagnie des Indes ? »

Les deux amis vont à Port-Louis, près de Lorient. On y trouve le musée de la Compagnie des Indes.

L’occasion de découvrir aussi d’où vient le nom de la ville de Lorient.

On dit la Compagnie des Indes mais en réalité il en existait plusieurs dans divers pays.

Elles ont été créées, à l’époque des grandes explorations marchandes maritimes. Ces expéditions étant très coûteuses, cette structure permettait aux marchands de mutualiser les moyens financiers pour faire naviguer les bateaux vers de lointains pays.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture bretonne culture culture régionale jeunesse société famille mer nature transports maritimes économie transports