Déjà condamné pour agressions sexuelles par le tribunal de Saint-Brieuc, l'ancien élu Nicolas Gonidec, placé en détention provisoire par le parquet de Quimper

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Deunf
En octobre 2021, le tribunal correctionnel de Saint Brieuc a déjà condamné Nicolas Gonidec à trois ans de prison dont deux ans avec sursis pour exercice illégal de la médecine et agressions sexuelles.
En octobre 2021, le tribunal correctionnel de Saint Brieuc a déjà condamné Nicolas Gonidec à trois ans de prison dont deux ans avec sursis pour exercice illégal de la médecine et agressions sexuelles. © D.Tanguy-MaxPPP

Nicolas Gonidec a été mis en examen et placé en détention provisoire, annonce le procureur de Quimper, Carine Halley. En deux mois, 51 plaintes pour exercice illégal de la profession d’infirmier et huit pour agressions sexuelles ont été déposées à son encontre.

Suite de l’affaire Nicolas Gonidec. L’ancien élu de Quimper est mis en examen et placé en détention provisoire. Des agressions sexuelles et l’exercice illégal de la médecine lui sont reprochés.  

Cette fois, c’est le parquet de Quimper qui se penche sur le cas de cet informaticien, ancien conseiller municipal délégué à la langue bretonne et aux événements culturels, lors du mandat de Ludovic Jolivet, l’ancien maire de Quimper.

Nicolas Gonidec a également organisé les Cyber-festnoz et créé An Tour Tan Web Média, une entreprise de production audiovisuelle.   
  

Déjà condamné par le tribunal de Saint-Brieuc en octobre 2021

Le 12 octobre 2021, le tribunal correctionnel de Saint Brieuc l’a déjà condamné à trois ans de prison dont deux ans avec sursis probatoire d’une durée de 3 ans, pour exercice illégal de la médecine et agressions sexuelles.  

Mis en examen et placé en détention provisoire à Quimper

Au tour maintenant du parquet de Quimper. Ce vendredi 10 décembre, celui-ci requiert l’ouverture d’une information judiciaire à son encontre des chefs d’exercice illégal de la profession d’infirmier et d’agressions sexuelles.

Nicolas Gonidec est mis en examen et placé en détention provisoire.  

51 plaintes en 2 mois dans le Finistère

Entre septembre et début novembre 2021, 51 plaintes ont été déposées à l’encontre de Nicolas Gonidec pour des faits d’exercice illégal de la profession d’infirmier.

Huit de ces victimes, majeures, ont également dénoncé des agressions sexuelles commises entre 2015 et 2021 dans le Finistère (Quimper, Pluguffan, Brest, Saint-Thois, Plougastel Daoulas, Fouesnant, Briec, Douarnenez et Edern).  

A la suite de l’enquête de la police judiciaire de Brest, le mis en cause avait été placé en garde à vue, mercredi 8 décembre.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.