Olivier, greffé du rein, témoigne à l'occasion de la journée du don d'organes

Ce lundi c'est la journée mondiale du don d'organes et de la greffe, l'occasion de rappeler que même si le nombre de greffes se multiplient en France, plus de 20 000 personnes en attendent une. Rencontre avec Olivier Even, qui a bénéficié d'une greffe de rein.

Par Krystell Veillard

Rappel de quelques données à la veille de la journée mondiale du don d'organes. A ce jour, 57 000 personnes ont bénéficié en France d'un greffon, de coeur, de poumons, de rein... En 2015, elles étaient 5 746. En 20 ans, le nombre de personnes greffées a doublé, mais si les greffes se multiplient, les besoins augmentent encore plus vite. Chaque année, plusieurs centaines de malades décèdent faute d'avoir été greffés. En France aujourd'hui, 21 464 personnes attendent une greffe.

Organes prélevés à 93% sur des personnes décédées


Peu de greffons proviennent de personnes vivantes car 93% des greffons sont prélevés de personnes venant tout juste de décéder. Et seulement 1% des personnes décédées à l'hôpital auront des organes prélevés. Or dans l'émotion d'un décès la décision est difficile à prendre pour la famille. On sait qu'un tiers des familles environ s'opposent au prélèvement. Pourtant il faut aller très vite, les organes ne se conservent que quelques heures.

Renforcement du principe de consentement présumé au don d'organes


En janvier 2017, la nouvelle loi de santé devrait renforcer le principe de consentement présumé au don d'organe, datant de 1976 et qui prévoit qu'à moins d'être inscrit sur le registre national de refus de don d'organe, la famille ne peut pas s'opposer officiellement à un prélèvement. Reste que dans la pratique, l'avis de la famille est toujours prépondérant. D'où l'intérêt pour tout un chacun d'en parler avec ses proches et de leur faire connaître sa position, un site notamment dondorgane.fr permet d'exprimer son choix.

Le reportage à Pluvigner (56) de Séverine Breton et Thierry Bouilly


Rencontre avec Olivier Even, de l'Amicale des Cheminots Bretons pour le Don, qui a bénéficié d'une greffe de rein.

Témoignage avant la journée mondiale du don d'organes
Le reportage à Pluvigner (56) de Séverine Breton et Thierry Bouilly - Rencontre avec Olivier Even, de l'Amicale des Cheminots Bretons pour le Don, qui a bénéficié d'une greffe de rein.

 

Sur le même sujet

Les + Lus