• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Paris-Brest-Paris : 50 heures pour ses 50 ans, l'objectif de Thierry

Restaurateur, Thierry enfourche chaque jour son triporteur pour aller livrer le pain qu'il fabrique, un bon entraînement pour la Paris-Brest-Paris / © France 3 Paris Île-de-France
Restaurateur, Thierry enfourche chaque jour son triporteur pour aller livrer le pain qu'il fabrique, un bon entraînement pour la Paris-Brest-Paris / © France 3 Paris Île-de-France

1200 kilomètres à pédaler en moins de 90 heures, la course Paris-Brest-Paris s'annonce comme un sacré défi. Elle prend le départ ce 18 août. Parmi les 6800 cyclo-randonneurs alignés, Thierry, restaurateur à Paris et originaire d'Ille-et-Vilaine. 

Par Emilie Colin

Plus de 6800 cyclotouristes prennent le départ de la Paris-Brest-Paris ce dimanche 18 août, à 16 h pour la 19 édition de la course. 2500 bénévoles sont mobilisés pour encadrer ce périple qui doit durer quatre jours.
 


"À chaque fois je me dis que c'est la dernière fois que je le fais...à chaque fois je recommence"


Thierry Breton, originaire de Hédé en Ille-et-Vilaine et restaurateur à Paris sera de la partie, pour la quatrième fois. Il a toujours hésité entre le vélo et les fourneaux. Aujourd'hui il fait les deux car il assure lui-même des livraisons de pain dans la capitale, en pédalant sur son triporteur.

Son objectif pour cette Paris-Brest-Paris ? Terminer la course en 50 heures, pour ses 50 ans. Nos confrères de France 3 Paris Île-de-France l'ont rencontré. 
 
 

Les étapes bretonnes du Paris-Brest-Paris


L'édition 2019 du Paris-Brest-Paris passe par 178 communes. Sur le parcours des villes étapes, pour des contrôles ou pour l'accueil. En Bretagne, il y'en aura sept : Fougères, Tinténiac (contrôles), Quédillac, Loudéac (contrôles), Saint-Nicolas-du-Pélem, Carhaix (contrôles) ainsi que Brest (contrôles). 


La course à suivre en direct


L'organisation a mis en place un système permettant de suivre les coureurs, avec une carte interactive.

Sur le trajet, Thierry pourrait croiser le Rennais Tristan Becond dont c'est la première participation ou encore Fiona Kolbinger. L'Allemande a remporté la Transcontinental Race, un raid cycliste mixte de près de 4 000 km parti fin juillet de Bulgarie et dont l'arrivée avait lieu à Brest.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'histoire du football féminin

Les + Lus