• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Kership et les chantiers Piriou vont construire 12 chasseurs de mines hollandais et belges

Les Pays bas et la Belgique ont commandé 12 chasseurs de mines / © DR
Les Pays bas et la Belgique ont commandé 12 chasseurs de mines / © DR

Kership de Lorient-Lanester et les chantiers Piriou de Concarneau vont construire 12 chasseurs de mines pour la Belgique et les Pays-Bas. Un beau contrat qui sera finalisé d'ici 15 jours. 

Par Sylvaine Salliou


Les sociétés françaises Naval Group et ECA Robotics ont remporté un appel d'offres auprès de la Belgique et des Pays-Bas, pour leur fournir des navires chasseurs de mines.

Le contrat s'élève à plus de 2 milliards d'euros.

Il devrait avoir des répercussions en Bretagne, puisque la construction des coques des navires va revenir à Kership et aux chantiers Piriou, basés à Lanester et Concarneau. L'accord sera officialisé dans 15 jours. 

Pascal Piriou, le président des chantiers Piriou de Concarneau a salué un "splendide contrat" sur Twitter, indiquant que Concarneau et Lorient seraient concernés.
 

Le contrat est de "plus de 2 milliards d'euros". Il prévoit la livraison de 12 navires, six pour chaque pays. "Le premier doit être livré fin 2023 à la Belgique. Les Pays-Bas attendent le premier navire en 2025", a précisé dans un communiqué séparé le ministère néerlandais de la Défense.

La proposition de Naval Group et d'ECA Robotics, filiale du groupe Gorgé, a été sélectionnée à l'issue d'un appel d'offres lancé à l'été 2018 par la Belgique et les Pays-Bas. Elle a été préférée à "un appel d'offres européen mené par les Belges".

   

Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus