Cet article date de plus de 4 ans

Réactions des politiques bretons au soir du 1er tour de l'élection présidentielle

Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle, selon les premières estimations publiées ce dimanche soir, à l'issue du premier tour. Retrouvez les réactions des politiques en Bretagne.
© JOEL SAGET, Eric FEFERBERG / AFP

REACTIONS A GAUCHE

Nathalie Apperé, la maire socialiste de Rennes regrette la qualification de Marine Le Pen pour le second tour de l'élection présidentielle : "c'est une profonde blessure pour tous ceux qui sont attachés à la démocratie et aux valeurs de notre République. À Rennes, où le score du Front National est l'un des plus faibles de France, nous continuerons à combattre résolument, au quotidien, les ferments qui nourrissent cette idéologie funeste de haine et de repli." Après avoir soutenu Benoît Hamon, elle appelle à voter Emmanuel Macron, "malgré de vraies divergences avec son programme." 




REACTIONS EN MARCHE
 

Pour Jean-Yves Le Drian, les Bretonnes et les Bretons, qui ont majoritairement voté pour pour le candidat d'En Marche!, "ont reconnu en Emmanuel Macron un homme qui incarne l’idéal républicain et porte un projet résolument humaniste, européen et solidaire. C’est bien ce modèle progressiste qui est aujourd’hui menacé par la présence de l’extrême droite au second tour, je ne peux m’y résoudre. J’appelle donc les Bretonnes et les Bretons à se rassembler comme ils l’ont toujours fait dans l’histoire pour les grands rendez -vous de notre démocratie et à confirmer l’élan du premier tour en votant massivement pour Emmanuel Macron". 


"Dans une élection au contexte sans précédent, les Bretonnes et les Bretons ont une nouvelle fois fait preuve d’une mobilisation exemplaire en étant plus de 81% à voter, contre 78% au niveau national.
Cet élan populaire a porté Emmanuel Macron en tête du premier tour de l’élection présidentielle dans notre région, avec des scores dépassant de cinq points sa moyenne nationale.
"

REACTIONS A DROITE



REACTIONS A L'EXTREME-DROITE


"Joie mesurée" de Gilles Pennelle

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections