Redon. Des collégiens expérimentent la méditation en pleine conscience pour gérer le stress et mieux apprendre

Au collège Beaumont à Redon une classe de 4ème expérimente la méditation de pleine conscience. Un outil qui permet aux élèves de réguler leurs émotions et gérer leur stress. Ce qui faciliterait l'apprentissage et améliorerait les relations dans une classe. 

la méditation en pleine conscience au collège Beaumont-Redon
la méditation en pleine conscience au collège Beaumont-Redon © @G.Raoult

Collège Beaumont à Redon. Depuis quelques semaines, les élèves de 4ème commencent certaines de leurs journées par des exercices de méditation en pleine conscience. Cette expérience est menée par Soazig Nizon, une ancienne professeure de Français dans les collèges et lycée. Le thème abordé ce jour est la bienveillance.

Je me suis rendue compte que les émotions pouvaient bloquer l'apprentissage des élèves

Soazig Nizon formatrice association méditation et enseignement

"Lorsque j'enseignais", nous confie Soazig Nizon, "je me suis rendue compte que les émotions pouvaient bloquer l'apprentissage des élèves. Fort de ce constat j'ai cherché des solutions à ce problème et j'ai trouvé que la méditation en pleine conscience pouvait résoudre certains problèmes. Je me suis donc reconvertie."

Elle intervient dans les écoles pour aider les enseignants à améliorer le climat scolaire dans les classes, réguler les émotions et le stress des élèves et favoriser l'apprentissage avec des méthodes de pratiques attentives de pleine présence. Aujourd'hui elle est devenue formatrice et référente au sein de l'antenne bretonne de l'association méditation et enseignement.

Soazig Nizon formatrice association méditation et éducation
Soazig Nizon formatrice association méditation et éducation © @G.Raoult

La méditation de pleine conscience 

La méditation de pleine conscience est une méthode laïque importée des USA et testée dans les hôpitaux français ou elle a rencontré un certain succès. Elle permet notamment de diminuer les tensions dans des classes dissipées et de palier aux difficultés de concentration

Une des premiers exercices que nous réalisons avec les élèves c'est de remettre le corps au centre de l'apprentissage nous explique Soazig Nizon. "On leur apprend à respirer, à sentir ce qui se passe dans leur corps, être à l'écoute pour mieux s'ancrer. L’équilibre, l'attention et la concentration sont renforcés par des jeux ludiques. L’élève développe ainsi une certaine confiance en soi et augmente son estime de lui-même ce qui améliore le climat de la classe."

Cette méthode est utilisable dans toutes les matières enseignées et les exercices peuvent être répétés à la maison.

Des exercices ludiques et simples

Ce matin ,à l'aide d'un petit carton chaque élève doit trouver trois de ses qualités et en attribuer trois à son binôme. Les réactions ne se font pas attendre. Anaïs, par exemple, est très émue de voir les qualités que lui attribue sa camarade de classe ce qui libère certaines émotions chez la jeune fille. Elle en a la larme à l'œil. 

Ensuite, les élèves complètent sur une feuille de papier l'arbre de leurs propres qualités, des qualités et des émotions que l'élève va apprendre à gérer par un autre exercice. Là, debout face à Soazig, ils bougent leurs bras comme un arbre qui traverse une tempête. Malgré la tempête, ils doivent rester centrer sur leurs qualités qui ne peuvent être ébranlées car ils sont bien ancrés dans le sol.

l'arbre des qualités
l'arbre des qualités © @G.Raoult

Des resultats encourageants

Pour Nolann élève de 4ème les bienfaits sont réels, "cela m'a apporté de la concentration, du calme et je suis moins excité par rapport aux autres jours, je suis plus concentré. Quand elle fait sonner le bol on ferme les yeux et on peut réfléchir tout seul et ça fait du bien."

Ce projet de méditation de pleine conscience a été initié par leur professeur de Français Mathilde Baudelle. Elle a observé que les élèves sont de plus en plus fébriles et stressés dans nos sociétés modernes nous confie-t-elle. "Les sollicitations sont de plus en plus nombreuses, surtout avec les écrans, et il est parfois dificille pour eux de se recentrer, alors cette expérience m'a semblé corespondre aux objectifs que je voulais atteindre avec eux, les aider à se concentrer et apprendre plus facilement.

On a gagné en concentration, en capacité d'écoute entre les élèves qui sont souvent  difficile à obtenir. Ils sont plus vifs plus concentrés, et on va plus loin dans les contenus depuis qu'ils ont ces petits exercices de concentration.

Mathilde Baudelle, professeur de français

un exercice de méditation en pleine conscience
un exercice de méditation en pleine conscience © @G.Raoult

Elle estime que le panel des exercices est assez large pour les faire revenir au calme grâce à des rituels..."ça ne prend presque pas de temps et on revient au calme rapidement. Au début il y avait des réticences, c'est un âge où l'on est pas à l'aise avec son corps, mais se confronter à cela c'est les mettre en face de leur réalités. C’est intéressant car on travaille sur la bienveillance et on arrive à avancer sereinement."

Une étude récente menée par l'université de Bordeaux montre que les résultats les plus significatifs sont obtenus chez les enfants qui présentent de fortes difficultés émotionnelles.

En 2018, 15 000 élèves avaient déjà profité de cette méthode, elle devrait s'étendre à la rentrée prochaine.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société