"Rouvrez nous" : patrons de bars, restaurants et discothèques appelés à manifester à Paris

Publié le
Écrit par Emilie Colin

Les deux grands syndicats de l'hôtellerie restauration invitent à une mobilisation nationale ce 14 décembre, à Paris. Des Bretons seront sur place. 

L'union des Métiers des industries de l'hôtellerie (UMIH) et le groupement national des indépendants hôtellerie et restauration (GNI) appellent à un grand rassemblement national et statique à Paris ce lundi 14 décembre. Le rendez-vous est fixé à 13 heures sur l’Esplanade des Invalides, dans le 7ème arrondissement. Les professionnels du secteur espèrent tous une garantie, celle de pouvoir rouvrir le 20 janvier. 

Des Bretons feront le voyage. L'UMIH 35 a financé une partie des frais de transports pour ceux qui souhaitent faire le déplacement.

"A force de reculer les dates, on est un peu inquiets. Nous on veut juste travailler", souligne Pierre Clolus, patron d'un restaurant à Rennes, membre du collectif On va tous trinquer qui sera présent dans la capitale. "Au niveau des aides financières, on est au maximum, on a obtenu gain de cause. Ces aides sont par contre revalorisées tous les mois, quid du mois de janvier ?", s'interroge-t-il. "Il y a une inquiétude sur nos salariés, dans quel état on va les retrouver. Les gens n'y pensent pas forcément mais on s'inquiète aussi de l'état de notre matériel, pas utilisé depuis des mois."
 


Pour lui, les raisons données pour les fermetures des restaurants manquent toujours de cohérence, alors que les cantines scolaires et d'entreprises restent ouvertes, avec de plus grosses densités de personnes. Enfin, la situation épidémique en Bretagne, meilleure qu'ailleurs, pourrait, selon lui permettre de prendre des décisions, par région. 

Les restaurateurs ont récemment vu d'autres avancées, notamment la prise en charge d'une partie des congés payés.