Salon international de l’agriculture. Quelles politique agricole et réponses à apporter au monde rural ?

Publié le Mis à jour le

Annulé l’an dernier pour cause de crise sanitaire, le Salon international de l’agriculture (SIA) fait son grand retour à Paris du 26 février au 6 mars. La 58ème édition sera celle des retrouvailles entre le monde agricole et le grand public qui reste très attaché à la ruralité. Cette grande ferme de France accueillera près de 600 000 visiteurs, une formidable vitrine pour la profession.

Cette année le Salon international de l’agriculture va se tenir en pleine campagne présidentielle. A six semaines du 1er tour, nul doute que tous les candidats vont venir au contact du monde agricole même si les agriculteurs représentent moins d’1 % des électeurs.

Quelles attentes a le monde agricole pour les cinq années à venir et quelle politique agricole sera menée, tels sont les enjeux auxquels devra répondre le futur locataire de l’Elysée.

Ce sont ces questions que Robin Durand, journaliste à France 3 Bretagne, et Maxime Jaglin, journaliste à France 3 Pays de la Loire, aborderont lors de l'émission spéciale  de Dimanche en politique, diffusée ce dimanche 27 février à 11h depuis les allées du Salon de la Porte de Versailles.

Trois questions majeures au centre du débat aujourd’hui dans le monde agricole :

1Comment combiner pouvoir d'achat et rémunération ?

Est-ce que la loi Egalim 2 est une bouée de sauvetage des agriculteurs ? Le consommateur est-il l’allié de l’agriculteur ? Le sondage du Salon de l’agriculture 2022 révèle que 8 Français sur 10 déclarent qu’ils ont davantage pris conscience de l’importance du travail des agriculteurs depuis la crise sanitaire et 96 % jugent le travail des agriculteurs indispensable à l’économie française.

Coûts de production, charges, clauses miroirs… Existe-t-il une concurrence encore trop déloyale ? L’harmonisation est-elle suffisante aujourd’hui ? Un agriculteur breton touche un revenu moyen annuel de 19 800 euros. Le monde agricole est touché par un taux de pauvreté de 18,6 %  contre 10,3% en moyenne pour les ménages actifs. Et ceci, alors que la Politique agricole commune verse 417 millions d’euros d’aides à l’échelle européenne.

2Quelle agriculture dans nos assiettes de demain ?

Origine France Garantie, apposée sur des productions françaises, est-il un label d’avenir ? Pouvons-nous considérer que la qualité Made in France est encore exportable ?

Le secteur du bio est-il en crise ?

3Quel modèle agricole pour un meilleur environnement ?

Est-ce la fin du modèle intensif ? Y-aura-t-il encore des fermes usines ? Est-ce la fin du problème des algues vertes ?

Pour les éleveurs, comment allier santé et bien-être animal, tout en répondant aux attentes du consommateur/citoyen ?

En Bretagne, 1,3 milliards d’animaux sont élevés en France chaque année, dont 80% en modèle intensif.

Des représentants des candidats à la présidentielle

En plateau, Robin Durand accueillera les représentants de quatre candidats à la Présidentielle :

  • Gilles Lebreton, député européen RN, membre de la Commission de l'agriculture et du développement rural au Parlement Européen
  • Didier Le Gac, député LREM du Finistère
  • Lucie Etonno, co-présidente du groupe écologiste Conseil régional de Pays de la Loire
  • François Guyot, conseiller régional, producteur laitier

Dans les allées du Hall élevage, Maxime Jaglin ira à la rencontre des éleveurs et du public pour leur donner la parole et leur permettre d’interpeller les élus. En fin d’émission, une séquence donnera hommage aux produits phares des deux régions.

Dimanche en politique, émission spéciale commune aux deux antennes au Salon international de l'agriculture

Dimanche 27 février à 11h sur France 3 Bretagne