Tempête Atiyah : de grosses rafales responsables de coupures électriques en Bretagne

Travaux sur le réseau électrique à Elliant près de Quimper / © Stéphane Soviller / France Télévisions
Travaux sur le réseau électrique à Elliant près de Quimper / © Stéphane Soviller / France Télévisions

Météo France avait prévenu : ça a soufflé fort dans la nuit du 8 au 9 décembre en Bretagne. Pas de victimes, mais tous les départements sont touchés par des coupures électriques. Les vents ont atteint les 110 km/h sur les côtes de la Manche et 138,6 km/h à la Pointe-du-Raz dans le Finistère.

Par Marc-André Mouchère

C'est la première tempête de la saison qui s'est formée sur l'Irlande avant de toucher la Bretagne. Selon Météo France un vaste et puissant système dépressionnaire s'est formé entre l'Atlantique Nord et la Scandinavie et a engendré cette tempête.
 

Rafale record à Dinard

De fortes pointes de vent ont été observées dans le Finistère : à la Pointe-du-Raz (138,6 km/h) ou à Ouessant (131,8 km/h). Mais c'est à Dinard que les habitants ont pu être surpris par une pointe record à 117 km/h.

Avec des rafales qui ont un peu partout approché les 100 km/h, la tempête Atiyah a fait quelques dégâts dans tous les départements bretons, privant ce matin quelque 4.000 clients bretons d'électricité. Ce sont essentiellement des chutes d'arbres qui ont provoqué des ruptures de lignes électriques sur les réseaux de basse tension et moyenne tension.
 

Réparations en cours

Selon Enedis, de nouvelles coupures signalées au fil de la matinée maintiennent encore ce midi le chiffre des foyers privés d'électricité autour de 4000. Les réparations qui touchent le plus de personnes sont en cours sur le réseau moyenne tension (20 000 volts) le long des routes départementales. La plupart des dégâts seront réparés dans l'après midi. Seules des coupures sur le réseau basse tension concernant quelques villages ou maisons individuelles, pourraient subsister ce soir.


De nouveaux coups de vent en fin de semaine

Ce n'est qu'un début pour les tempêtes hivernales, car le système dépressionnaire actuel va se maintenir et Météo France prévoit le retour de vent forts dès jeudi.

Sur le même sujet

Les + Lus