Tour de France : le public n'aura pas besoin de pass sanitaire, selon Castex, pas de précision sur la jauge en Bretagne

Le Tour de France, dont les 4 étapes en Bretagne, pourra accueillir le public "au bord de route" sans présentation du pass sanitaire, selon Jean Castex. Une zone d'ombre persiste quant à la jauge maximale de 5000 spectateurs imposée jusqu'au 30 juin, à l'arrivée et au départ des villes étapes.

Le Britannique Adam Yates lors de l’étape de 36 km de Lure à La Planche des Belles Filles (Tour de France 2020).
Le Britannique Adam Yates lors de l’étape de 36 km de Lure à La Planche des Belles Filles (Tour de France 2020). © Christophe Petit Tesson / MaxPPP

Les Bretons, comme tous les Français, pourront encourager les cyclistes du Tour de France sans présenter de pass sanitaire, ce sésame obligatoire pour accéder à certains lieux. Le Premier ministre Jean Castex l’a confirmé dans un entretien donné au Parisien lundi 10 mai :  "On n’imposera pas le pass sanitaire pour les spectateurs au bord de route. Ce serait d’ailleurs impossible"

Le gouvernement planche en effet sur un pass sanitaire pour accéder aux stades, festivals, foires et salons dès le 9 juin. Un moyen de vérifier le statut vaccinal, le résultat d’un test négatif ou le certificat de rétablissement d’une personne.  La 108ème édition du Tour de France, dont le Grand départ se fera à Brest le 26 juin prochain, devrait donc échapper à la règle. Le Tour de France fera étape dans huit villes bretonnes du samedi 26 juin au mardi 29 juin.

Le parcours du Tour de France 2021 avec les 4 étapes bretonnes
Le parcours du Tour de France 2021 avec les 4 étapes bretonnes © Amaury Sports Organisation

Une jauge limitée dans les villes étapes de Bretagne ?

Si la présence des spectateurs au bord de route ne devrait pas être limité, le Premier ministre Jean Castex n'a en revanche pas mentionné les zones de départ et arrivée. Car à partir du 9 juin et ce, jusqu’au 30 juin, la jauge d’accueil des événements sportifs en plein air devrait être de 5000 personnes maximum, selon le calendrier de déconfinement du gouvernement

Un plafond qui interroge le maire de Guerledan (Mûr-de-Bretagne), commune où les coureurs du Tour de France s’affronteront le 27 juin. En 2018, 100 000 personnes avaient assisté à l’arrivée des coureurs sur la célèbre côte de Mûr-de-Bretagne. "Ne pas imposer de pass sanitaire, c’est déjà une belle éclaircie dans cette sombre période", exprime l’élu avec une joie prudente. "Mais si la jauge reste fixée à 5000 personnes sur la zone d’arrivée, ce ne sera pas possible. En ville, peut-être, mais pas en pleine nature, sur le champ où les gens ont l’habitude de se masser sur 2 kilomètres."

Après le 30 juin, date de la quatrième étape du déconfinement, le public debout (4 m2 par personne) sera accepté selon une jauge définie par le préfet en fonction des circonstances locales et des mesures barrière. Lors du Tour de France 2020, l'accès à certaines zones, comme des cols, avaient été restreint, voire interdit.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport covid-19 santé société