• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tour de France : quels sont les Bretons du peloton ?

L'équipe bretonne Fortuneo-Samsic compte quatre Bretons dans son effectif dont Warren Barguil, son leader. Ici, lors de la présentation des équipes le 5 juillet à La Roche-sur-Yon. / © Philippe LOPEZ / AFP
L'équipe bretonne Fortuneo-Samsic compte quatre Bretons dans son effectif dont Warren Barguil, son leader. Ici, lors de la présentation des équipes le 5 juillet à La Roche-sur-Yon. / © Philippe LOPEZ / AFP

L'équipe Fortuneo-Samsic représente la Bretagne pendant ce Tour de France 2018. Mais la région connaît également des talents dans d'autres équipes. Au total, ce sont sept coureurs bretons qui participent à la Grande Boucle. Revue d'effectif.

Par Camille Rannou


La Bretagne est donc représentée par sept bretons pour cette 105ème édition du Tour de France. Nul doute qu'ils auront à coeur de s'illustrer dans cette édition qui va passer quatre jours sur les routes bretonnes du mardi 10 au vendredi 13 juillet.
 

Warren Barguil

 
© Lionel BONAVENTURE / AFP
© Lionel BONAVENTURE / AFP

Le Breton est né à Hennebont dans le Morbihan.

En 2013, il participe pour la première fois au Tour d'Espagne où il remporte deux étapes. Il rejoint les coureurs du Tour de France pour la première fois en 2015 où il se place à la quatorzième place au classement général. Lors de l'édition 2017, il réitère l'expérience et remporte deux étapes, le titre de meilleur grimpeur et du coureur le plus combatif. 

Warren Barguil décide de quitter sa team Sunweb, en août 2017, pour rejoindre l'équipe bretonne Fortuneo-Samsic. Il s'engage pour trois saisons. 

Âgé de 26 ans, le coureur compte bien faire honneur à sa région lors de cette 105ème édition du Tour de France. Il s'est déjà entraîné à affronter la fameuse côte de Mûr-de-Bretagne. 
 
 

David Gaudu

 
© Josep LAGO / AFP
© Josep LAGO / AFP

Le jeune David Gaudu est né à Landivisiau dans les Côtes-d'Armor.

En 2016, il atteint la cinquième place du classement final du Tour de l'Ain. Il remporte ensuite le Tour de l'Avenir, cette épreuve est considérée comme un excellent tremplin pour les futures stars. Il décroche la victoire lors de la première édition de l'Estivale Bretonne. Il est également vainqueur d'étape et du classement final de la Course de la Paix. 

Il signe un contrat professionnel avec la FDJ en 2017. Suite à cela il enchaîne les expériences : Tour de Catalogne, Route Adélie, Tour du Finistère, Flèche Wallonne, etc. Il est vainqueur d'étape du Tour de l'Ain et remporte la victoire du meilleur jeune de la Coupe de France. 

Le coureur est un grimpeur. Il lui reste à s'améliorer dans l'épreuve du contre-la-montre. Thibaud Pinot forfait, David Gaudu prend le départ du Tour de France 2018. Une première pour ce jeune de 21 ans qui est bien décidé à acquérir de l'expérience. David Gaudu peut, pourquoi pas, viser le maillot blanc. Ces coéquipiers bretons devraient lui être d'un fort soutien.
 

 

Elie Gesbert

 
© Jeff PACHOUD / AFP
© Jeff PACHOUD / AFP

Elie Gesbert est né à Saint-Brieuc dans les Côtes-d'Armor. 

Le coureur a enchaîné les épreuves juniors. En 2015, il remporte la sixième étape du Tour de l'Avenir après une échappée en solitaire de 80 km. En août 2016, il signe un contrat professionnel avec Fortuneo-Samsic.

Il participe au Tour de France pour la première fois en 2017. Il est le plus jeune participant de cette édition et remporte la 85ème place. Il atteint la seconde place du Tour du Limousin la même année. 

Le jeune coureur de 23 ans a pris soin de partir en reconnaissance pour ne pas être surpris lors du Tour. 
 

Aujourd’hui reco avec la team @JaimeCMArkea de l’étape du tour ! pic.twitter.com/TCg8DfGF0p

— Elie Gesbert (@ElieGesbert) June 8, 2018


Romain Hardy

 
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
© PHILIPPE LOPEZ / AFP

Romain Hardy est né à Flers, dans l'Orne en Normandie. Loin de nous l'idée de confondre Normands et Bretons mais le cycliste fait partie de l'équipe bretonne Fortuneo-Samsic. Il se considère comme un "breton d'adoption"

En 2005, il est champion de Bretagne sur route juniors et l'année suivante champion de Bretagne du contre-la-montre par équipes juniors. 

En 2010, le coureur intègre l'équipe Bretagne-Schuller. Il enchaîne plusieurs épreuves et atteint régulièrement la deuxième ou troisième place. En 2012, il remporte la première étape du Tour du Haut-Var. 

En septembre 2016, il rejoint l'équipe Fortuneo-Samsic. En 2017, il participe pour la première fois au Tour de France, il atteint la 26ème place. A l'époque, il tweetait que la Grande Boucle était une incroyable expérience. 

Romain Hardy est donc sûrement ravi de retenter sa chance cette année. 
 

Incroyable expérience ce Tour de France, 5ème étape et déjà plein les yeux ✨ #tdf2017 @ La… https://t.co/1JhjspbgYf

— Romain Hardy (@romainhard) July 6, 2017


Olivier Le Gac

 
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Olivier Le Gac est né à Brest dans le Finistère.

Le cycliste a remporté de nombreuses épreuves juniors avant de rejoindre l'équipe Groupama-FDJ en 2014. Il atteint la deuxième place du Tour de Vendée la même année et remporte la huitième place de la Classic Loire Atlantic en 2017. 

Le Breton disputera son deuxième Tour de France. Le coureur va pouvoir apprécier la sixième étape Brest - Mûr-de-Bretagne puisqu'il passera par Plouvien, sa ville d'origine.
 

Laurent Pichon

 
© Lionel BONAVENTURE / AFP
© Lionel BONAVENTURE / AFP

Laurent Pichon est né à Quimper dans le Finistère. 

En 2010, il devient coureur professionnel dans l'équipe Bretagne-Schuller. Il remporte le Circuit des plages vendéennes et le Tour de Normandie. Il décroche un premier podium sur la Route Adélie de Vitré, un second en 2017. Il devient également champion de France du scratch. 

Il gagne une victoire d'étape au Circuit des Ardennes en 2011, il atteint la première place du classement général Kreiz Breizh Elite. En 2012, il remporte les Boucles de la Mayenne. 

En 2013, il intègre l'équipe Groupama-FDJ. Suite à cela, il enchaîne les chutes, lors du Tour d'Italie (2013) et de l'Étoile de Bessèges (2014). 

Il change d'équipe pour rejoindre Fortuneo-Samsic en 2017. La même année, il décroche la première place du Classic Loire Atlantique. De plus, il participe pour la première fois au Tour de France la même année et accède à la 125ème place. 

Il se réjouit des étapes bretonnes de la Grande Boucle 2018. Le peloton empruntera des routes connues par le Landernéen. 
 

Oui oui @LeTour passera ici le 11 Juillet prochain. Superbe tracé il y aura des surprises!! J’ai reconnu les 80 derniers kms. Beau Chantier en perspective...%@Fortuneo_Samsic @tgouvenou pic.twitter.com/1uYqQRC64P

— Laurent Pichon (@lauPichon) March 19, 2018
 

Julien Simon 

 
© Philippe LOPEZ / AFP
© Philippe LOPEZ / AFP

Julien Simon est né à Montfort-sur-Meu en Ille-et-Vilaine.

Le Lamballais est proche de l'ancien professionnel Stéphane Heulot. Il rejoint son équipe Besson Chaussures-Sojasu en 2009. En 2012, il remporte le Tour du Finistère, suivi du Grand Prix de Plumelec-Morbihan (également en 2014) et du Grand Prix de Wallonie. Il signe avec Cofidis en 2014 et devient, la même année, vainqueur de la Coupe de France de cyclisme

Âgé de 32 ans, Julien Simon est un habitué de la Grande Boucle. Cette année, il participe à son sixième Tour de France. En espérant que ses problèmes de santé récent ne l'handicapent pas pendant cette édition.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus