Transat AG2R La Mondiale : déjà deux démâtages et un abandon

Les bateaux Macif et Sateco Team Vendée Formation, engagés dans la transat AG2R La Mondiale entre Concarneau et Saint-Barthélémy, ont démâté ce mercredi matin dans des conditions de fort vent, ont annoncé les organisateurs dans un communiqué.

Après Yoann Richomme et Martin Le Pape ce mercredi matin, c'était au tour de Benjamin Dutreux et Frédéric Denis sur Sateco Team Vendée Formation, de démâter, deux heures plus tard. La veille, mardi matin, Damien Cloarec et Damien Guillou, sur Saferail, étaient eux contraints à l'abandon, pour un problème médical. Damien Cloarec, souffrant du dos, ne parvenait plus à prendre part aux manœuvres. Sur les dix-neuf duos, engagés sur la ligne de départ dimanche à Concarneau, 16 poursuivent donc leur route vers les Caraïbes.


Deux démâtages en l'espace de deux heures


"A 6h22 heure française (04h22 GMT), Yoann Richomme signale à la direction de course de la Transat AG2R La Mondiale que Skipper Macif a démâté peu avant 6h", ont expliqué les organisateurs. Le bateau se situait au nord de Porto à 40 milles nautiques (environ 75 km) des côtes portugaises. Les "deux skippers vont bien", ont précisé les organisateurs. "C'est la tête de mât qui a cédé. Les conditions de vent et de mer étaient fortes au moment du démâtage", ont-ils ajouté.
Moins de deux heures plus tard, le duo Benjamin Dutreux et Frédéric Denis, alors à la 5e place de la course sur Sateco Team Vendée Formation, ont annoncé à 8h07  qu'ils avaient eux aussi démâté. Ils se trouvaient un peu plus au sud de Macif au moment du démâtage et "ne sont pas blessés"

Morgan Lagravière et Sébastien Simon tiennent la tête

Au troisième jour de course, la flotte de la transat AG2R se trouvait dans des conditions difficiles: "vent de 30 noeuds (plus de 50 km/h, NDLR) avec des rafales à plus de 40 noeuds (près de 75 km/h) et une houle de trois à quatre mètres", ont précisé les organisateurs. 
La flotte est menée par Morgan Lagravière et Sébastien Simon sur Bretagne CMB Performance (pointage ce mercredi à 10h48 françaises). Les premiers skippers sont attendus autour de la mi-mai à Saint-Barthélémy, alors que le record de la transat a été établi en 2006 par Kito de Pavant et Pietro d'Ali en 19 jours 22 heures 24:30.


L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité