Transat Jacques Vabre : les clés de la victoire de Thomas Coville et Jean-Luc Nélias

En remportant ce lundi 13 novembre la 13e édition de la Transat Jacques Vabre, le Breton Thomas Coville et son coéquipier Jean-Luc Nélias ont réussi à s'imposer en profitant de bonnes conditions de navigation et en tirant parti de toute la puissance du maxi-trimaran Sodebo Ultim.

Thomas Coville et Jean-Luc Nélias sur Sodebo Ultim s'imposent dans la 13e édition de la Transat Jacques Vabre - 13/11/2017
Thomas Coville et Jean-Luc Nélias sur Sodebo Ultim s'imposent dans la 13e édition de la Transat Jacques Vabre - 13/11/2017 © Sodebo
Avec cette victoire à Salvador de Bahia (Brésil) ce lundi matin, le navigateur Thomas Coville signe sa première grande victoire en multicoque. Thomas Coville s'offre ainsi une deuxième victoire dans la Transat Jacques Vabre. En 1999, il avait remporté cette transatlantique en monocoque avec Hervé Jan. Il avait alors mis 19 j 17 h du Havre à Carthagène (Colombie). C'était d'ailleurs sa dernière victoire dans une grande course.

Pour cette 13e édition de cette transatlantique, c'est en 7j 22h 07min 27s que le duo a descendu à vitesse grand V l'Atlantique.


Un bateau à son maximum

Le skipper de Locmariaquer Thomas Coville (49 ans) et son coéquipier Jean-Luc Nélias 55 ans), qui vit à Quimper, se connaissent depuis des années. Jean-Luc Nélias a été le routeur du fantastique record du Tour du monde en solitaire de Thomas Coville en décembre 2016 et de son record de la traversée de l'Atlantique en solitaire en juillet dernier.

Tous les deux connaissent le maxi-trimaran sur le bout des doigts. Pour Thierry Briend, l'un des routeurs au sol de l'équipe de Sodebo Ultim, cette parfaite connaissance du multicoque a été décisive et a permis au duo de faire fonctionner le bateau à son maximum pour un engagement total.

Après un départ canon dans une météo dure, Sodebo Ultim a su profiter dès le passage du front froid, de conditions extrêmement favorables et de vents porteurs qui lui ont permis de réaliser une descente de l'Atlantique très rapide, sous quasiment un seul bord jusqu'à son arrivée près des côtes brésiliennes. Le temps de passage à l'équateur a ainsi été proche de celui d'un record du monde.

durée de la vidéo: 02 min 09
Une course menée à 100% des capacités de Sodebo


Un mano à mano avec Gitana 17 stimulant

Le maxi-trimaran Sodebo Ultim (catégorie Ultime soit 32 m de long et 23 m de large), a eu comme unique rival le
maxi-trimaran de toute dernière génération skippé par Sébastien Josse et Thomas Rouxel, Gitana 17 ou Maxi
Edmond de Rothschild.

C'est d'ailleurs ce dernier qui a pris les devants dès le départ du Havre. Pour sa première grande course, Gitana 17 a filé à de très belles vitesses grâce à ses foils jusqu'à la nuit du 8 au 9 novembre. Le duo Coville/Nélias a alors repris la tête pour ne plus jamais la quitter. Il semble cependant que Gitana 17 ait connu des ennuis techniques, alors qu'il était attendu plus rapide que ce qu'il a montré durant la traversée.

A l'arrivée, Sodebo Ultim devance de 23 milles (42,6 km) son adversaire à l'issue d'une fin de course synonyme de match race au large des côtes brésiliennes. Une concurrence extrême qui selon Thierry Briend a poussé les deux hommes à maximiser les capacités du bateau.

durée de la vidéo: 01 min 12
Une confrontation avec Gtana 17 stimulante

Sodebo Ultim, le bateau des records pour Thomas Coville

Avec ce maxi-trimaran, Thomas Coville a battu plusieurs records depuis un an : record du Tour du monde en solitaire (49j 3h) en décembre 2016, record de la traversée de l'Atlantique en solo (4j 11h) en juillet 2017 et record de la Transat Jacques Vabre (7j 22h) ce lundi. La dernière grande course qu'il devrait réaliser avec ce bateau est la Route du Rhum qui prendra son élan en novembre 2018. 

##fr3r_https_disabled##
Sodebo a lancé la construction d'un nouveau maxi-trimaran, le Sodebo 5, un bateau nouvelle génération qui volera sur l'eau et avec lequel le marin prendra part à la course autour du monde en 2019.

Ingénieur de formation, Thomas Coville a à son compteur 8 tours du monde dont 4 en solitaire, 21 records dont 17 en solitaire. Il a remporté la Route du Rhum en monocoque en 1998 (course en solitaire). En équipage, il faisait partie du succès de Groupama sur la Volvo Ocean Race 2011-2012. Il a également participé aux records du tour du monde en équipage (Trophée Jules Verne) de 1997 et 2010.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transat jacques vabre sport voile
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter