• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Vendée Globe : Yann Eliès termine à la cinquième place

Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) a bouclé son tour du monde en solitaire en 80 jours 3 heures 11 minutes et 9 secondes / © Team Yann Eliès - Groupe Queguiner
Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) a bouclé son tour du monde en solitaire en 80 jours 3 heures 11 minutes et 9 secondes / © Team Yann Eliès - Groupe Queguiner

Près d' 1h30 après Jean-Pierre Dick, Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) en termine avec son tour du monde à 16 heures 13 minutes et 09 secondes. Il se place à la cinquième place du général à l'issue de 80 jours de course. Il est le premier bateau sans foil à en finir.

Par Thierry Peigné


Dans ce tir groupé de trois arrivées de skippers dans la même journée aux Sables d'Olonne, une première dans l'histoire du Vendée Globe, Yann Eliès succède à Jean-Pierre Dick qui a franchi la ligne en début d'après-midi.


Le skipper briochin boucle son tour du monde en solitaire et sans escale en 80 jours 03 heures 11 minutes et 09 secondes, à la vitesse moyenne de 14,10 noeuds. Il a parcouru 27 132 milles.

Le premier sans foil

Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) a réussi son pari : finir à la première place des bateaux sans foil, à dérives droites. Le triple vainqueur de la Solitaire du Figaro a déclaré "J’ai vécu les derniers milles comme une étape de la Solitaire. Pas mal de fatigue, mais aussi la joie de retrouver ma famille."

Lors de l'édition 2008-2009, le skipper avait eu un grave accident au sud de l’Australie. Ejecté de son bateau ce 18 décembre 2008, il s'était hissé à bord malgré sa jambe cassée. Encouragé par la présence de Marc Guillemot, il avait du attendre les secours pendant 36 heures.

Jean Le Cam est attendu sur les coups de 18h. D'içi là, Jean-Pierre Dick et Yann Eliès auront remonté le chenal des Sables d'Olonne.

A lire aussi

Sur le même sujet

Littoral, l'ostréi-conteur

Les + Lus