Tempête Domingos : plus de 3 000 foyers privés d'électricité en Centre-Val de Loire

La météo est toujours bien agitée dans la région Centre-Val de Loire. Quelques jours après Ciaran, c'est au tour de la tempête Domingos de frapper cette nuit du samedi 4 novembre. 3 100 personnes sont privées d'électricité dans la région.

Après la pluie... vient la pluie. Alors que la tempête Ciaran frappait la région Centre-Val de Loire dans la nuit du 1er au 2 novembre, laissant derrière elle 22 400 foyers privés d'électricité, une nouvelle dépression était attendue dans la région : Domingos. Cette nouvelle tempête venue d'Amérique du Nord, elle, a plutôt été conciliante, laissant tout de même derrière elle quelques dégâts. Selon un communiqué d'Enedis, ce sont près de 3 100 clients qui sont privés d'électricité dans la région ce dimanche 5 novembre à 8h00.

Le territoire a donc été relativement épargné par cette tempête, qui a tout de même frappé, principalement dans le département de l'Indre-et-Loire. Le bilan s'élève à 2 100 foyers privés d'électricité et à une cinquantaine d'interventions des pompiers.

L'association Météo Centre relevait cette nuit de samedi des rafales de vent de 95 km/h à Châteauroux et de 97 km/h à Ourouer-les-Bourdelins dans le Cher.

Vers un retour à la normale ?

"On va revenir sur des journées qui seront bien plus calmes même si le vent souffle encore un peu ce matin." affirme Olivier Renard, président de l'association Météo Centre. Les rafales de vent enregistrées ce matin sont encore entre 60 et 70km/h, "rien de dramatique, ça devrait se calmer tout au long de la journée", précise Olivier Renard.

Même si la semaine prochaine s'annonce beaucoup plus calme en termes de vent également, le président de l'association alerte "on entrevoit potentiellement un nouveau risque de tempête au milieu du mois du novembre."

Un lien avec le réchauffement climatique ?

"Plus il fera chaud, plus l'atmosphère va contenir d'eau, et donc plus il y a potentiellement de l'eau qui peut tomber." Cependant, Olivier Renard soutient qu'il n'y a pas de lien direct entre réchauffement climatique et fréquence et puissance des tempêtes.

L'eau qui tombe est en revanche une bonne nouvelle. "On a pris plus de 31 millimètres d'eau sur le Loiret durant les dernières 24 heures." Ces pluies permettront de remplir les nappes phréatiques de la région, qui ont bien souffert ce printemps et cet été. "C'est une très bonne chose, on en a besoin pour aborder le printemps prochain de manière plus sereine."

Après une nuit un peu agitée, seul le département de l'Indre et Loire reste en vigilance jaune ce matin, le vent devrait s'estomper dans la journée. 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité